Le Syndicat Agricole 22 février 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Yaourt, emmental: une hausse des prix de vente répercutée à l'amont de la production

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La répartition de la marge brute du yaourt nature et de l'emmental a évolué en 2014 au bénéfice de l'amont de la production, selon un rapport de l'Observatoire des prix et des marges, à paraître en mars. Ainsi, si le prix de vente du yaourt nature a progressé de 0,06 euros cette année, cette hausse a été répercutée en totalité au niveau de l'achat de la matière première.

Les autres intermédiaires que sont les industriels et les GMS conservent la même marge brute que l'an passé. Pour l'emmental, par contre, si la hausse de son prix de vente de 0,06EUR a bien été répercutée au niveau de l'achat de matière première, la marge brute des industriels en a été réduite à néant. Les GMS ont, quant à elles, conservé leur marge brute sur ce produit. Le camembert suit la même logique avec une hausse du prix de vente de 0,15EUR dont une bonne partie a été réattribuée à l'achat de matière première, le restant étant répartie plus équitablement entre industriels et GMS.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui