Le Syndicat Agricole 02 juillet 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Viande bovine : la hausse des cotations n’atteint pas 0,05/kg, la FNSEA en appelle à S. Le Foll

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Deux semaines après l’accord au sein de la filière viande bovine sur une hausse des cotations, toutes catégories confondues, de 0,05 €/kg carcasse, le résultat n’est pas au rendez-vous. Ainsi la hausse de cette semaine, très attendue par les éleveurs, est de 0,01 €/kg C en moyenne, selon les cotations de FranceAgriMer; hausse confirmée par Dominique Langlois, président d’Interbev et Jean-Pierre Fleury, président de la Fédération national bovine (FNB). La semaine précédente, la hausse avoisinait les 0,02 €/kgC. Jean-Pierre Fleury parle déjà de faire appel au médiateur pour résoudre le non respect de l’accord au sujet des cotations et de reprendre les blocages d’abattoirs. « Si l’on ne respecte plus un accord, autant ne plus parler de filière », affirme-t-il. Il demande toujours le soutien du ministre de l’Agriculture et insiste sur le fait que l’« on ne peut pas mettre toute la pression sur l’interprofession ». Avec les fortes chaleurs (diminution de la consommation de viandes, manque de fourrage…) et le manque de trésorerie des éleveurs, un risque de décapitalisation est à craindre, avec un afflux d’animaux sur le marché. Cela n’aidera pas la progression des cotations. Dans un communiqué paru le 1er juillet à l'issue d'un bureau exécutif du syndicat, la FNSEA fait le constat « amer » que les « hausses de prix actées devant les pouvoirs publics par les filières porcines et bovines ne sont pas au rendez-vous ». Le syndicat majoritaire a constaté, au cours d'actions syndicales de terrain « le défaut d'engagement » des opérateurs. « Industriels et GMS se renvoient la balle et leurs responsabilité en permanence », constate la FNSEA, qui demande au ministre de l'Agriculture « de faire immédiatement respecter les accords ».

Stéphane Le Foll a saisi le médiateur des relations commerciales agricoles, afin de procéder au « suivi des engagements pris », a annoncé un communiqué du ministère, le 1er juillet. S. Le Foll constate qu'une hausse « limitée » a été enregistrée et n'atteint pas les objectifs fixés. Il appelle les opérateurs de la transformation et de la distribution à communiquer au médiateur « toute information sur les actions entreprises pour mettre en œuvre les engagements pris mi-juin, et sur les difficultés éventuellement rencontrées ». Il a demandé au médiateur un premier retour d'ici à la mi-juillet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui