Le Syndicat Agricole 22 mai 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Viande bovine: l'Argentine a un fort potentiel pour baisser ses émissions de méthane

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'Argentine «a un fort potentiel pour augmenter sa production de viande bovine tout en diminuant ses émissions de méthane par kilo de viande», a soutenu le nutritionniste argentin Daniel Rearte (Institut national des techniques agricoles, Inta), lors d'une conférence consacrée à la durabilité des systèmes d'élevage bovin basés sur le pâturage, à Paris. Après avoir décliné de 9 millions de têtes entre 2007 et 2010, à cause d'une longue sécheresse et de l'extension des surfaces de grain, l'élevage bovin viande argentin retrouve le chemin de la croissance depuis 2010, atteignant 51,8 millions de têtes (57,5 millions en 2007). Mais pour Daniel Rearte, l'Argentine ne doit pas chercher à «atteindre 60 millions de têtes, comme le veulent les éleveurs», mais augmenter la quantité de viande bovine produite à cheptel constant. La productivité du troupeau (veaux sevrés par vache, taux d'abattage) est encore loin celle atteinte par la Nouvelle-Zélande ou l'Australie, précise-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui