Le Syndicat Agricole 08 mars 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Une exploitation régionale sur cinq est dirigée par une femme

Focus sur le métier d'agricultrice en Nord-Pas de Calais à l'occasion de la Journée de femme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agreste - Draaf NPDC

« Les femmes représentent 30 % de la population active agricole dans le Nord-Pas de Calais », indique la Draaf Nord-Pas de Calais, dans une note Agreste. D'après les résultats du recensement agricole de 2010, parmi les 8 340 actrices de la production agricole régionale, 2 370 possèdent le statut de chef d'exploitation. Près d'une exploitation sur cinq est donc dirigée par une femme, un chiffre en progression constante. Deux modes d'accès à la barre des entreprises agricoles dominent : pour les jeunes femmes de moins de 40 ans, l'installation en agriculture est généralement un choix professionnel ; pour les autres, l'enjeu est souvent la succession de leur conjoint lorsque ce dernier fait valoir ses droits à la retraite. À noter que dans l'enseignement agricole, la représentation des filles est également en augmentation.

Deux tiers des femmes chefs d'exploitation agricole ont plus de 50 ans.
Deux tiers des femmes chefs d'exploitation agricole ont plus de 50 ans. - © Agreste - Draaf NPDC


70 % des femmes s'installent après 40 ans

Deux tiers des femmes chefs d'exploitation agricole ont plus de 50 ans. Leur âge moyen est de 54,4 ans. Plus âgées que leurs collègues masculins, elles prennent leur fonction à la tête de l'exploitation également plus tardivement. En effet, pour nombre d'entre elles, il s'agit d'un passage de relais lors du départ à la retraite de leur conjoint. 70 % des femmes s'installent après 40 ans. Ce n'est donc pas une surprise de constater qu'une proportion modeste accède au dispositif d'aide à l'installation qui cible les jeunes accèdants.

L'âge moyen des femmes chef d'exploitation agricole est de 54,4 ans.
L'âge moyen des femmes chef d'exploitation agricole est de 54,4 ans. - © Agreste - Draaf NPDC

 

Le profil type d'une exploitation agricole dirigée par une jeune femme, c'est une structure individuelle, de plus petite dimension économique que celle de leur homologue masculin - en moyenne 43 hectares de SAU pour les femmes contre 72 hectares pour les hommes - orientée préférentiellement vers l'élevage de petits ruminants ou l'horticulture-maraîchage.

Dans la région, plus de 30% des exploitations orientées ovins et autres herbivores sont dirigées par une femme.
Dans la région, plus de 30% des exploitations orientées ovins et autres herbivores sont dirigées par une femme. - © Agreste - Draaf NPDC

L’enseignement agricole attire de plus en plus un public féminin

En dix ans, la proportion des filles scolarisées dans les établissements d’enseignement agricole a nettement progressé : elle est passée de 34 a 43 %. Dans certaines filières, elles sont même très nettement surreprésentées notamment celles des services (90 % de filles) ou activités hippiques (86 %). A contrario, les options telles que l’équipement pour l’agriculture (1 %) ou l’aménagement de l’espace (13 %) n’attirent que très peu de candidates.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui