Le Syndicat Agricole 24 avril 2015 à 15h00 | Par Le syndicat agricole

Un weekend pour rapprocher consommateurs et agriculteurs

Des fermes du Nord-Pas de Calais ouvrent leurs portes au grand public à l'occasion du week-end Bienvenue à la ferme les 25 et 26 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les 21 fermes du Nord-Pas de Calais qui ouvrent leurs portes au grand public.
Les 21 fermes du Nord-Pas de Calais qui ouvrent leurs portes au grand public. - © DR

Le Printemps à la ferme revient cette année en avril avec une vingtaine de fermes du réseau Bienvenue à la ferme ouvrant leurs portes, majoritairement les 25 et 26 avril. Ces portes ouvertes sont l'occasion pour tous de profiter pleinement des avantages de la vie à la ferme: découvrir le métier d'agriculteur, les produits de la ferme comme les nouvelles formes de distribution développées pour mieux répondre aux besoins de la société d'aujourd'hui.

Retour aux sources
Comme chaque année, les portes ouvertes Bienvenue à la ferme permettent aux visiteurs les plus curieux de découvrir ou redécouvrir le métier d'agriculteur, les produits de la ferme et les activités multiples et variées qu'elle peut offrir. Retour aux sources garanti le temps d'une journée, grâce aux animations proposées dans les différentes fermes de la région : découverte des productions (blé, houblon, plantes, miel, safran, viandes, fruits et légumes), visites guidées, marchés de produits ou autres occupations pour petits et grands (baptême en tracteur, piscine de paille, dégustations, etc.). C'est aussi l'occasion, avec les enfants, de parler et de goûter des légumes, le tout dans une ambiance ludique. Alors que 40 % des moins de 18 ans ne mangent pas un fruit ou légume frais par jour, les exploitations maraîchères qui ouvrent leurs portes peuvent aider les parents à mieux faire connaître le goût et les vertus des légumes de saison en y associant un souvenir agréable en famille!

Faites partie des 15 000 visiteurs qui profitent chaque année du Printemps à la ferme et de ses portes ouvertes.
Faites partie des 15 000 visiteurs qui profitent chaque année du Printemps à la ferme et de ses portes ouvertes. - © DR

Les comportements et les attentes des consommateurs évoluent
La part du budget des Français dédiée à l’alimentation est en baisse. Ils consacrent moins de temps à la préparation des repas et achètent de plus en plus de produits transformés. Beaucoup considèrent les courses comme une corvée et une grande majorité privilégie les hypermarchés et les supermarchés pour leur approvisionnement. Face à des filières qui se complexifient, les Français sont aussi plus sensibles à l’origine des produits qu’ils consomment. Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux à déclarer acheter des produits en circuits courts plus souvent.
Les agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme ont bien compris qu’ils devaient s’adapter aux évolutions de la société. Ils ont donc développé de nouvelles formes de distribution complémentaires se substituant au traditionnel point de vente à la ferme ou à la participation aux marchés. Certains s’associent dans des points de vente collectifs de producteurs pour proposer, à proximité des lieux de vie de leurs clients, une gamme de produits plus large. D’autres ont mis en place des distributeurs automatiques ou des sites de e-commerces permettant aux consommateurs d’acheter des produits fermiers à toute heure de la journée.
Faites partie des 15 000 visiteurs qui profitent chaque année du Printemps à la ferme et de ses portes ouvertes. Venez profiter des premiers rayons du soleil et faire découvrir à vos enfants comment pousse une salade, d'où vient le lait, à quoi ressemble un petit cochon... Les agriculteurs vous réservent un accueil personnalisé et de nombreuses surprises.
Retrouvez à télécharger ci-dessous, les lieux, dates et animations des portes ouvertes de ce week-end.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui