Le Syndicat Agricole 01 décembre 2016 à 09h00 | Par Le Syndicat Agricole

Un cas de grippe aviaire sur des canards sauvages

Des canards sauvages retrouvés morts dans le Pas-de-Calais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Aucun cas humain lié au virus H5N8 n’a été signalé dans le monde à ce jour.
Aucun cas humain lié au virus H5N8 n’a été signalé dans le monde à ce jour. - © V. Marmuse

Un premier cas d’influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) a été détecté sur une vingtaine de canards sauvages le 26 novembre dans la commune de Marck, dans le Pas-de-Calais, a annoncé lundi le ministère de l’Agriculture dans un communiqué. Les animaux sont utilisés comme appelants pour la chasse au gibier d’eau. Les mesures de gestion ont été immédiatement mises en place par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Pas-de-Calais.
Elle a procédé à l’abattage de l’ensemble des appelants du site. Des mesures d’abattage ont également été prises à titre préventif pour un autre élevage d’appelants situé à Baincthun, près de Boulogne-sur-Mer, dont les animaux ont été en contact avec les oiseaux abattus à Marck.
La DDPP a indiqué que deux secteurs de surveillance renforcée ont été mis en place dans les communes aux alentours. Secteurs dans lesquels des vétérinaires sont chargés de vérifier l’application stricte des mesures de confinement et de biosécurité des élevages mises en place par arrêté ministériel le 16 novembre. « Il s’agit de mesures temporaires qui visent à empêcher la diffusion de la maladie au sein des élevages », souligne Bernard Pineau, directeur adjoint de la DDPP.
Le lieu de détention des oiseaux trouvés morts est situé dans une zone dont le niveau de risque avait été réévalué et considéré comme élevé suite aux nombreux cas détectés en Europe, tant au sein des populations d’oiseaux sauvages que d’élevage. La période de migration de certaines espèces joue certainement un rôle majeur dans la diffusion de ce virus.
Ces appelants ne faisant pas partie d’un élevage d’oiseaux domestiques à vocation commerciale, cette découverte ne devrait pas avoir d’incidence sur le statut de territoire indemne de la maladie que la France doit recouvrer le 3 décembre 2016. Elle avait perdu son statut à la suite des cas de grippe aviaire survenus dans le Sud-Ouest ces derniers mois.

Virginie Charpenet

Des volailles labellisées privées de sorties mais pas de certification

Le sujet de la grippe aviaire est sur toutes les lèvres dans le monde très réglementé des certifications de qualité. « Un dossier qui évolue chaque jour en ce moment », constate Emmanuel Lecluselle, directeur de l’organisme certificateur Avicert. Le cas détecté dans le Pas-de-Calais ne change pour l’instant pas la donne pour les élevages « Label rouge » (dont le cahier des charges prévoit des parcours extérieurs obligatoires pour les animaux) situés dans les zones à risque élevé : malgré les mesures de confinement, les éleveurs qui commercialisent leurs volailles dans des filières labélisées peuvent obtenir une dérogation des services vétérinaires pour faire sortir leurs animaux et respecter ainsi leur cahier des charges de production. Les dérogations sont délivrées au cas par cas s’il n’y a aucun risque de contact entre les animaux d’élevage et les animaux sauvages (mise en place de filets).
Dans le cas où la dérogation n’est pas accordée, les animaux peuvent continuer de bénéficier des mentions valorisantes (Label rouge) si le confinement n’excède pas 12 semaines. Les consommateurs de la région peuvent donc prévoir une volaille de qualité pour leur menu de Noël.

V.CH.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui