Le Syndicat Agricole 09 avril 2015 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Sur les pavés, le peloton d'entretien du Paris-Roubaix

Depuis trois semaines, les élèves de la filière « aménagements paysagers » de Raismes se mobilisent pour restaurer le parcours de la Reine des classiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mardi 7 avril, les organisateurs de la course ont vérifié une dernière fois l’état des pavés. Les apprentis paveurs doivent alors fignoler quelques passages délicats. © DR Le secteur pavé du pont Gibus connaît une réfection pour la 10e année consécutive. © DR Les pavés de Quérénaing ont fait l'objet d'une restauration complète de 50 m sur 1,5 m. © DR

Les coups de pioche avant les coups de pédales. En attendant les cris des supporters dimanche, spatules et maillets raisonnent au passage du très étroit pont Gibus, entre Wallers et Hélesmes (59). Sur ce site emblématique du Paris-Roubaix, un petit monde s'affère au ras du sol. Depuis trois semaines, près de 235 apprenants en « aménagements paysagers » du lycée horticole de Raismes ont la lourde tâche de restaurer les secteurs pavés à la veille de la célèbre épreuve cycliste. Une petite course contre la montre.


47 000 pavés restaurés depuis 2002
L'aventure de la restauration des chemins pavés du Nord-Pas de Calais a débuté en 2002, en partenariat avec l'association des Amis de Paris-Roubaix. « L'idée est venue d'un agriculteur qui nous a fait part de l'enseignement "pavage" des établissements horticoles régionaux, se remémore François Doulcier, président de l'association. Quelques minutes ont suffi pour trouver un terrain d'entente avec les équipes pédagogiques, ces travaux de rénovation étant une opportunité unique de réaliser un exercice pratique grandeur nature ». Les chantiers sont, en effet, des supports de cours correspondants au référentiel professionnel d'un futur ouvrier qualifié, d'un chef d'équipe ou d'un futur chef d'entreprise. « La réhabilitation de zones dégradées répond à un besoin de formation, mais aussi à une volonté de mettre l'apprenant en situation de présentation et de valorisation de son territoire, héritage culturel et local », souligne Sabine Brunet, secrétaire de direction au lycée de Raismes. En 13 ans, 3 369 lycéens de l'établissement, 617 apprentis et 634 stagiaires adultes se sont relayés chaque année sur les pavés du Nord. Un rapide calcul donne une moyenne de 2 122 m2 de routes pavées restaurées, (l'envergure des chemins variant de 1 à 3 mètres selon les endroits), soit environ 47 000 pavés enlevés, déplacés et repositionnés.


Deux secteurs stratégiques à colmater
La société Amaury sport association (ASO), organisatrice du Paris-Roubaix et du Tour de France, qui fait confiance au savoir-faire technique des apprenants, réalise une reconnaissance des secteurs pavés à restructurer en janvier. Cette année, la restauration concerne principalement la zone de Wallers mais également la chaussée de Quérénaing, qui verra aussi passer la Grande Boucle en juillet. « Le poids des engins agricoles, le phénomène de dégel et les pluies de cet hiver ont affaibli le sentier sur le flanc gauche qui fait l'objet d'une restauration complète de 50 m sur 1,5 m », explique Sabine Brunet. Côté pont Gibus, la voie est rehaussée de part et d'autre afin de limiter le renflement. Niveau pratique, c'est un véritable puzzle à reconstituer. François Doulcier en connaît un rayon sur les pavés : « Il faut désosser les blocs, nettoyer, bordurer les abords, bloquer les pierres puis niveler et finir par le pavage proprement dit ». En bout de course, les 130 élèves de l'établissement horticole de Lomme sont eux aussi à pied d'oeuvre sur les sentiers pavés de la Pévèle, secteurs où les opérations décisives pour la victoire sont le plus souvent déclenchées par les coureurs. Depuis une semaine, tous ont eu la chance de croiser plusieurs champions cyclistes, venus s'entraîner et repérer les lieux. Comme eux, les ténors du peloton préparent avec minutie cette classique mythique. « L'Enfer du Nord » serait-il finalement pavé de bonnes intentions ?

Simon Playoult

Zoom sur... Le parcours 2015 : des pavés couleur Tour

Avec 253 kilomètres de distance totale entre Compiègne et le vélodrome de Roubaix, la 113e édition du Paris-Roubaix, une des plus longues épreuves au monde, propose aux coureurs 52,7 km de pavés (1,6 km de plus qu'en 2014), répartis sur 27 secteurs. Parmi eux, trois seront également au programme de la 4e étape du Tour de France entre Seraing (Belgique) et Cambrai, mardi 7 juillet 2015. La caravane du Tour partira le lendemain (8 juillet) d'Arras pour rejoindre Amiens (80).
Les secteurs pavés communs à Paris-Roubaix et à la 4e étape du Tour 2015 :
- Quiévy (km 107,5 - 3 700 m) ;
- Saint-Python (km 112,5 - 1 500 m) ;
- Verchain-Maugré (km 130 - 1 600 m).

- © ASO

Horaires de passage aux secteurs clés

Départ de Compiègne : dimanche 12 avril à 10 h 20.
Premier secteur pavé entre Troisvilles et Inchy, vers 13 h.
Les deux secteurs de Quérenaing : entre 13 h 30 et 14 h selon la vitesse du peloton et la météo.
Trouée d'Arenberg : entre 14 h 15 et 14 h 30.
Pont Gibus : entre 14 h 30 et 14 h 45.
Ravitaillement à Beuvry-la-Forêt entre 15 h et 15 h 15.
Mons-en-Pévèle (3 000 m de pavés) : entre 15 h 20 et 15 h 50.
Carrefour de l'Arbre (Gruson) : entre 16 h 10 et 16 h 40.
Entrée dans le vélodrome de Roubaix : entre 16 h 30 et 17 h.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui