Le Syndicat Agricole 13 février 2015 à 16h00 | Par Le syndicat agricole

Sucre de canne : Cristal Union annonce un partenariat avec American Sugar Refinery

Dans le cadre de sa stratégie pour l'après 2017, le groupe sucrier coopératif français poursuit sa logique de développement dans la filière sucre de canne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Ce développement italien viendra conforter notre approche commerciale et technique dans le raffinage de sucre autour du bassin méditerranéen, et complétera notre raffinerie en Algérie », affirme Olivier de Bohan, président de Cristal Union.
« Ce développement italien viendra conforter notre approche commerciale et technique dans le raffinage de sucre autour du bassin méditerranéen, et complétera notre raffinerie en Algérie », affirme Olivier de Bohan, président de Cristal Union. - © G.Omnès

Quelques jours seulement après avoir écarté un éventuel rapprochement avec Téréos, Cristal Union a annoncé ce 12 février un accord concernant le sucre de canne avec le « leader mondial du raffinage » American Sugar Refinery.

Selon le groupe sucrier coopératif français, « la première étape de cette alliance se concrétise par une prise de participation dans SFIR Raffineria di Brindisi (SRB), une entreprise sucrière italienne qui possède et exploite la raffinerie de Brindisi située dans le sud de l’Italie, détenue conjointement par le Groupe SFIR et le Groupe ASR ». Poursuivant sa stratégie pour la fin des quotas en 2017, Cristal Union conforte ainsi sa position dans la filière sucre de canne. Cet accord lui permettrant de développer son offre dans et hors d’Europe.

Avec une capacité de raffinage de 450.000 tonnes de sucre par an, la raffinerie de Brindisi est la plus récente en Europe, et l’une des plus performantes et des plus efficientes – avec les coûts de revient les plus bas-, en partie grâce à sa centrale de cogénération de 34 MW qui transforme de l’huile de palme, certifiée sur le plan environnemental, en électricité verte.

Selon Olivier de Bohan, président de Cristal Union, il s'agit là d'un partenariat « stratégique à plus d’un titre » : « Ce développement italien viendra conforter notre approche commerciale et technique dans le raffinage de sucre autour du bassin méditerranéen, et complétera notre raffinerie en Algérie ».

Et Alain Commissaire, directeur Général de Cristal Union, d'ajouter :« Grâce à une position plus compétitive en Europe, cette alliance avec ASR donnera l’opportunité de développer de nouveaux marchés en et hors Europe, avec une offre globale. »

Pour sa part, Luis Fernandez, co-président d’ASR s'est dit « ravis » que Cristal Union ait rejoint SFIR et ASR en tant que partenaire dans la raffinerie de Brindisi. « Nous sommes impatients d'explorer d'autres domaines de coopération en Europe et à l'étranger. Nous croyons que les activités européennes d'ASR et de Cristal Union sont totalement complémentaires : d’abord géographiquement grâce à une position de groupe sucrier leader en Europe continentale pour Cristal Union et une présence de ASR sur les plus grands marchés déficitaires de l'UE, à savoir le Royaume-Uni, la péninsule ibérique et l'Italie et ensuite dans nos savoir-faire respectifs, avec la transformation de la betterave, dans le cas de Cristal Union, et dans la production et le raffinage de sucre de canne, dans le cas d'ASR ».

Enfin, Ivo Pessi, président du groupe SFIR se réjouit « du renforcement de son partenariat en Italie avec le groupe ASR, et de retrouver le groupe Cristal Union, avec lequel nous avons eu des relations très fructueuses dans le passé. Cette nouvelle opportunité renforce notre investissement stratégique dans la raffinerie de Brindisi et confirme notre engagement dans l'industrie sucrière ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui