Le Syndicat Agricole 20 novembre 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Solidarité - La collecte alimentaire se prépare

Conserves, huile, café... les 28 et 29 novembre, donnez une partie de vos achats aux plus démunis grâce à la collecte de la Banque alimentaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ici, les bâtiments de stockage lillois de la Banque alimentaire du Nord. En 2015, le siège de l’association s’installera à Santes (59).
Ici, les bâtiments de stockage lillois de la Banque alimentaire du Nord. En 2015, le siège de l’association s’installera à Santes (59). - © Le Syndicat Agricole

600 tonnes de denrées. C’est ce qu’espère récolter cette année la Banque alimentaire du Nord lors de sa grande collecte organisée les 28 et 29 novembre prochains dans 500 grandes et moyennes surfaces du département. Conserves de légumes, de fruits, de viande, huile, pâtes, ou encore thé et café... Vos dons seront récupérés par les « gilets oranges » présents dans votre magasin. L’événement se déroule dans toute la France et se poursuivra même le dimanche 30 novembre dans les quelques magasins habituellement ouverts.
Ces deux jours de collecte permettent de compléter le travail réalisé par la Banque alimentaire tout au long de l’année. L’association récupère en effet au quotidien des denrées non périssables qui sont redistribuées aux personnes les plus démunies. L’année dernière, la Banque alimentaire du Nord a récolté 572 tonnes de produits, grâce à 3 460 bénévoles et à ses 165 associations adhérentes mobilisées. La collecte annuelle reçoit également l’appui d’une cinquantaine d’écoles et d’une quarantaine de mairies du département.
Du côté du Pas-de-Calais, l’objectif est de récolter 300 tonnes de denrées. Plus de 3 000 bénévoles seront également présents sur de nombreux points de ventes. Particularité de cette année : toutes les enseignes participent et les clients des « drives » seront également sollicités via Internet. Au niveau national, ce sont plus de 12 500 tonnes de denrées alimentaires qui ont été récoltées l’année dernière grâce à la générosité des citoyens.

Les agriculteurs se mobilisent
La Banque alimentaire du Nord peut également compter sur les agriculteurs : la section pommes de terre de la FDSEA du Nord a fait appel à ses producteurs pour livrer 200 tonnes de pommes de terre à l’association. 40 tonnes sont déjà arrivées dans les bâtiments lillois de la Banque alimentaire. Dans ce triple partenariat, la Draaf assure quant à elle le financement de l’ensachage ; les pommes de terre sont en effet triées et conditionnées en sac de 25 kg avant d’être mises en palettes et données à l’association. Ce sont les établissements Lecouffe qui gèrent la partie logistique tandis que 4 agriculteurs des Flandres fournissent leurs matériels de conditionnement. « Cette démarche est très importante pour nous, souligne Alain Myatovic, le président de la Banque alimentaire du Nord. C’est un soutien qui permet de diversifier les produits distribués. » « Nous souhaiterions poursuivre cette action en 2015 », a déjà annoncé Maryse Moreaux, présidente de la section pommes de terre de la FDSEA 59.
Un geste qui tombe à pic, car « avec la crise, nous observons une augmentation des demandes », assure Alain Myatovic. Dans ce climat, l’association peut quand même pousser un « ouf » de soulagement. L’aide alimentaire fournie par l’Union européenne a en effet manqué de disparaître l’année dernière, remise en cause par certains États membres. Mais le PEAD (Programme européen d’aide aux plus démunis), est finalement devenu le FEAD (Fonds européen d’aide alimentaire) et sera maintenu pour la période 2014-2020. « Nous sommes plus sereins, nous avons la garantie d’avoir encore de l’aide pendant 6 ans », a confié Alain Myatovic. Ces aides, également attribuées à la Croix rouge, au Secours populaire et aux Restos du cœur, se traduisent directement par des livraisons de denrées.

Collecte de lait
Afin de renforcer le dispositif de soutien à ses actions, la Banque alimentaire du Nord s’est dotée cette année d’un fonds de dotation qui permet de structurer les dons des personnes et des entreprises. Le président de ce fonds, le PDG des Meubles Demeyère, Frédéric Demeyère, précise que « l’objectif est d’intéresser de nouveaux interlocuteurs et notamment de rayonner autour des entreprises pour y réaliser des collectes. Nous allons également solliciter les entreprises pour qu’elles fassent don de leurs équipements obsolètes et qui nous permettraient de développer nos moyens de distribution. »
Et la Banque alimentaire du Nord, qui n’est pas à court de projets, envisage d’organiser une nouvelle collecte, de lait cette fois-ci, qui devrait se dérouler le dernier weekend de mai 2015. Une occasion de plus de faire parler d’elle pour susciter le don.

Laura Béheulière

La Banque alimentaire fête ses 30 ans

En 1984, Bernard Dandrel fondait la première « Banque alimentaire de Paris et de l’Île-de-France pour la lutte contre la faim ». 30 ans plus tard, c’est un réseau de 100 Banques alimentaires en France qui mènent toujours ce combat, en collectant des denrées alimentaires aux personnes en situation de précarité à travers leurs 5 300 associations partenaires dans toute la France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui