Le Syndicat Agricole 24 octobre 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Ressources - L’industrie des carrières prend soin de la biodiversité

L’Unicem a remis un diplôme à la société STB Matériaux pour ses bonnes pratiques environnementales. L’occasion de faire le point sur la filière en région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un des sites d’extraction de la société STB Matériaux, situé à Hamel dans le Nord.
Un des sites d’extraction de la société STB Matériaux, situé à Hamel dans le Nord. - © Unicem Nord-Pas de Calais

Les industries de carrières souffrent souvent d’une image négative. La filière fait pourtant des efforts en matière de développement durable et de protection de l’environnement. La remise d’un diplôme à la société STB Matériaux pour ses bonnes pratiques, lundi 13 octobre à Lille, a donné à voir cet aspect peu connu de l’industrie minérale du Nord-Pas de Calais. L’Unicem Nord-Pas de Calais (cf. encadré) souligne que la filière est « créatrice d’emploi local et participe à la construction de notre cadre de vie » : l’Hôtel de ville de Lille, le LAM de Villeneuve-d’Ascq, le port méthanier de Dunkerque ou encore le stade Pierre Mauroy, sont autant d’édifices bâtis avec la participation des professionnels des matériaux de construction de la région. Hôpitaux, écoles, entreprises, aéroport, leurs interventions sont multiples.
Dans le Nord-Pas de Calais, ce ne sont pas moins de 1 750 000 m3 de béton qui sont produits par 65 unités réparties sur le territoire. De plus, 18 millions de tonnes de granulats sont extraits des sous-sols régionaux chaque année. Pour construire 1 km d’autoroute, rappelle l’Unicem, il faut environ 30 000 tonnes de ces petits morceaux de roches. « Alors que certaines régions sont déficitaires en granulats, le Nord-Pas de Calais dispose de ressources pour plus de 50 ans. La région participe en outre à l’alimentation du bassin parisien », explique Jean-François Didier, président de l’Unicem Nord-Pas de Calais. Autre particularité de la région : elle compte peu de carrières, mais qui sont de taille importante, produisant plus d’1,5 Mt de matière.


La « Charte environnement »
« Maîtriser les impacts environnementaux, ne pas dénaturer le territoire exploité, préparer l’après-carrière et préserver la biodiversité » font partie des enjeux des entreprises d’extraction. La région est d’ailleurs engagée dans une démarche unique en France : 80 % de la production du territoire se fait sous le régime de la « charte environnement ». « Créée il y a plus de 10 ans, elle correspond à un système vertueux d’amélioration de tous les aspects environnementaux et sociétaux », explique Olivier Poulain, président de la charte environnement Nord-Pas de Calais.
Concrètement, les entreprises qui y adhèrent, de façon volontaire, s’engagent à respecter 80 bonnes pratiques. La société STB Matériaux fait partie de ces entreprises ; elle a récemment atteint le niveau 4 des bonnes pratiques, ce qui lui a valu la remise d’un diplôme pour ses sites de Hamel et Malincourt. « STB est une société locale et familiale qui va fêter ses 65 ans en 2015. Une trentaine de personnes travaillent à l’extraction, réparties sur 5 sites dont les deux sites qui ont atteint le niveau 4, détaille Éric Sapin, président de STB Matériaux. Je suis très content de recevoir ce diplôme mais ce n’est pas un aboutissement, c’est un commencement pour obtenir la charte sur les autres carrières. »
Nicolas Seignez, responsable développement durable chez STB Matériaux, en dit plus sur les efforts réalisés par la société envers la biodiversité : « Après la création de ces deux carrières, des abeilles sont arrivées, attirées par le substrat révélé. Il y a 100 000 à 200 000 individus, répartis en 51 espèces. Nous avons donc adapté le site pour conserver ce potentiel, et entretenu les espèces végétales apparues dans le même temps, comme l’orchidée abeille ou la spergulaire rouge. » De véritables trésors insoupçonnés, cachés dans les carrières.

Laura Béheulière

Zoom sur... L’Unicem, qu’est-ce que c’est ?

L’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction est la fédération qui regroupe la quasi-totalité des industries extractives de minéraux ainsi que les fabricants de divers matériaux de construction (bétons, mortiers, plâtre). La plupart de ses activités alimentent le secteur du BTP. L’Unicem regroupe 19 unions régionales, dont l’Unicem Nord-Pas de Calais qui regroupe 147 entreprises.

Les matériaux de construction en Nord-Pas de Calais


- 147 entreprises.
- 10 000 emplois directs et indirects.
- 556 M€ de chiffre d’affaires.
- 1 758 000 m3 de production de béton prêt à l’emploi.
- 16 700 000 tonnes de production totale de granulats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui