Le Syndicat Agricole 22 avril 2016 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Relations commerciales : la FNCL vent debout contre les négociations tripartites

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A l’occasion de la clôture de l’assemblée générale de la fédération nationale des coopératives laitières (FNCL), le 21 avril, son président Dominique Chargé s’est livré à une vive critique du projet de négociations commerciales tripartites entre distributeurs, industriels et producteurs. Un projet défendu par les producteurs afin de mieux prendre en compte les problèmes de rémunération des éleveurs et de volatilité de leurs charges. Evoquant aussi l’intégration du prix du produit agricole dans ces négociations, Dominique Chargé estimait «ces propositions dangereuses». «Elles sont même aberrantes, expliquait-il tant pour le modèle coopératif que pour l’acte économique lui-même». «(Elles) fragilisent les Conseils d’administration» qui, selon Dominique Chargé, n’aurait plus de marge de manœuvre pour arbitrer entre le long et le court terme. «Cela revient à générer une perte de tout contrôle tarifaire par le transformateur et donc, une hégémonie renforcée pour les centrales d’achat.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui