Le Syndicat Agricole 16 mai 2016 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Relations commerciales : la CESE demande que soit conduit un bilan de la LME

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans un avis voté le 11 mai, le CESE demande que soit dressé le bilan de la loi de modernisation de l'économie (LME) de 2008 et fait un ensemble propositions qui visent à redonner du pouvoir aux transformateurs et aux producteurs. Le CESE estime qu'il faut renforcer le rôle des interprofessions (définition d'indicateurs, de contrats-cadres, fixation de prix et volumes plancher ou plafonds) et donner une place aux organisations de producteurs dans les négociations. Il envisage, pour les produits dont une matière première constitue l'ingrédient principal, que les négociations soient conduites en deux temps, «l’envoi des conditions générales de vente (CGV) des industriels étant précédé de 3 négociations entre ceux-ci et les producteurs». Le Cese invite la filière à étudier l'intérêt et la faisabilité d'organisations de producteurs «multiproduits», et appelle les acteurs à s'engager dans la charte «relations fournisseurs responsables» lancé en 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui