Le Syndicat Agricole 03 décembre 2015 à 16h00 | Par Le Syndicat Agricole

Pourquoi un nouveau billet de 20 € ?

Depuis le 25 novembre, de nouveaux billets ont fait leur apparition dans les porte-monnaie. Pourquoi ? Voici quelques explications...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Comme tous les billets en euros existants, la nouvelle coupure de 20 euros est un symbole de l’intégration entre les citoyens de la zone euro. Comme dans la première série mise en circulation en 2002, la série « Europe » s’inspire de styles architecturaux caractérisant différentes périodes, et montre des ponts et une carte de l’Europe qui symbolisent la manière dont la monnaie rassemble les peuples au sein de la zone euro.
La fenêtre située dans l’hologramme sur le nouveau billet de 20 euros constitue une innovation technologique majeure dans le domaine de la fabrication des billets. À l’instar du nombre émeraude, elle est l’aboutissement de plusieurs années de recherche et de développement intensifs.
Actuellement, quelque 17 milliards de billets en euros sont en circulation, pour une valeur nominale totale d’environ 1 000 milliards d’euros. L’introduction de la série « Europe » vise à maintenir la confiance du public dans les billets en euros en améliorant encore leur sécurité et leur robustesse.
Les nouveaux billets en euros reprennent le thème « Époques et styles architecturaux » retenu pour la première série, dont ils conservent les couleurs dominantes. Ils ont cependant été légèrement modifiés pour intégrer des signes de sécurité perfectionnés. Ils peuvent donc être aisément distingués des billets de la première série. Un graphiste indépendant de Berlin, Reinhold Gerstetter, a été choisi pour renouveler le graphisme des billets. Désormais, ils montrent les pays qui ont adhéré à l’Union européenne depuis 2002. Malte et Chypre figurent ainsi sur la carte de l’Europe, « euro » est écrit en cyrillique en plus du latin et du grec et les initiales de la BCE apparaissent en neuf variantes au lieu de cinq.

Les dimensions des billets en euros augmentent en fonction de la valeur faciale, ce qui permet aux personnes non-voyantes ou malvoyantes de disposer méthodiquement les billets dans leur portefeuille.

- © DR

Ce qui change

Au toucher
Le billet comporte une série de petites lignes imprimées en relief sur les bordures, à gauche et à droite.

Au regard
Le filigrane portrait : Un portrait d’Europe devient également visible.
La fenêtre portrait située dans l’hologramme : Face à la lumière, la fenêtre située dans la partie supérieure de l’hologramme devient transparente et fait apparaître un portrait d’Europe, visible sur les deux faces du billet.
Les portraits ont traditionnellement leur place sur les billets de banque du monde entier et il est démontré que les gens reconnaissent généralement les visages de manière intuitive.
La princesse Europe, personnage de la mythologie grecque, a été choisie pour illustrer les nouveaux billets parce qu’elle a donné son nom au continent européen.
Le portrait utilisé ici provient d’un vase qui se trouve au musée du Louvre, à Paris. Il fut découvert dans le sud de l’Italie et date de plus de deux mille ans. Les nouveaux billets de 20 euros font appel à une nouvelle technologie pour représenter Europe de manière innovante, en la plaçant à l’intérieur d’une « fenêtre portrait » distincte dans l’hologramme. Lorsqu’on incline le billet, des lignes aux couleurs de l’arc-en-ciel apparaissent au recto autour du chiffre indiquant la valeur du billet et des chiffres indiquant la valeur du billet, aux couleurs de l’arc-en-ciel, apparaissent au verso. Elle constitue une avancée technologique dans le domaine de la fabrication des billets, qui rend les billets plus difficiles à contrefaire.

En inclinant
Le nombre émeraude : Le nombre brillant produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut. Il change également de couleur, passant du vert émeraude au bleu profond.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui