Le Syndicat Agricole 13 décembre 2012 à 15h23 | Par Le Syndicat Agricole

Pommes de terre - Vers plus de qualité en Nord-Pas de Calais

Jeudi 20 décembre, les producteurs ont rendez-vous à Fresnes-les-Montauban (restaurant l’Aquarium). Alain Dequeker, président du Comité technique, nous détaille le programme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une occasion pour les professionnels d’échanger et de s’informer sur les dernières actualités liées à la production du tubercule dans la région.
Une occasion pour les professionnels d’échanger et de s’informer sur les dernières actualités liées à la production du tubercule dans la région. - © DR

Organisée par le Comité technique pomme de terre Nord-Pas de Calais, le Gappi et la Chambre d’agriculture de région, en collaboration avec le CNIPT, le SRAL, le Comité Nord Plants, l’UNPT, Mc Cain, la Fredon, Arvalis et la société Neofog, la journée technique offre aux professionnels une occasion d’échanger et de s’informer sur les dernières actualités liées à la production du tubercule en région Nord-Pas de Calais.
Au cœur de cette seconde édition: l’actualité et la campagne 2012, particulièrement éprouvante, caractérisée par une pression maladie soutenue et un arrachage difficile. Un programme que nous détaille Alain Dequeker, président du Comité technique Pomme de terre.


Quels sont les objectifs de cette journée?
Ce rendez-vous annuel est l’occasion d’aborder l’ensemble des aspects de la culture, de sa production à sa commercialisation. C’est une des raisons pour laquelle nous avons voulu associer différentes structures telles que le CNIPT, qui interviendra sur les nouvelles exigences de marché, ou l’administration qui présentera davantage la partie réglementaire. Ce sera donc bien plus large que le simple volet technique.


Quels seront les sujets abordés?
Le programme a été bâti en fonction de deux critères: l’actualité et les difficultés de la campagne 2012. L’objectif était de coller au plus près aux préoccupations des producteurs. Nous reviendrons donc sur la forte pression mildiou avec un bilan de campagne, les outils existants pour s’en prémunir, et des conseils pour lutter efficacement contre cette maladie. La restriction d’usage du mancozèbe et du manèbe est une contrainte supplémentaire à intégrer; pour y voir plus clair, nous ferons un point détaillé des évolutions réglementaires et proposerons de nouveaux moyens de lutte.
Un autre fait marquant de la campagne concerne les problèmes de levée, nous voulons ici tirer les enseignements nécessaires. Enfin, il nous a semblé indispensable, compte tenu des difficultés de commercialisation des années précédentes, d’intervenir sur la traçabilité et la commercialisation. La traçabilité est l’affaire de tous, producteurs, négociants... tous les intervenants de la filière sont concernés.


La problématique nématodes préoccupe beaucoup les agriculteurs de la région, où en est le Nord-Pas Calais sur ce sujet?
C’est un sujet permanent, sans cesse en évolution sur le plan réglementaire. La journée du 20 décembre a pour vocation de lever les doutes, d’informer et de rassurer. Nous voulons avant tout sensibiliser les producteurs aux risques, lesquels ne se résument pas uniquement aux dégâts causés par les nématodes. Une parcelle contaminée, c’est minimum 6 ans sans pommes de terre! Si la parcelle est toujours contaminée, la quarantaine est prolongée. Comment se sortir de ce cycle, comment se protéger? Des mesures existent, encore faut-il les connaître... comme il est nécessaire de connaître la réglementation. Cette année, par exemple, un certificat export est obligatoire pour les 250 t, ce qui n’était pas le cas auparavant. Dans une région où une grande partie de la production est destinée à l’export, le sujet est brûlant.


Comment se porte la pomme de terre Nord-Pas de Calais?
L’image de la pomme de terre produite en région a évolué, elle séduit de plus en plus d’industriels français ou d’étrangers car elle correspond aux besoins du marché... mais on peut toujours faire mieux. Face à l’émergence de nouvelles régions de production où la qualité est peut-être plus facile à obtenir, nous devons être vigilants et poursuivre nos efforts.


Quelles sont les autres actions du Comité pour aider la région à maintenir la qualité?
Dans l’immédiat et en complément de cette journée technique annuelle, nous préparons d’ores et déjà le prochain Qualipom’Nord qui se déroulera le 27 juin à Choques. Nous réfléchissons également à la création d’un trophée qualité régional, basé sur le volontariat des producteurs. D’autres événements sont dans les cartons... Pour en savoir plus, je vous invite à nous rejoindre jeudi prochain...

 

 

Programme de la journée du 20 décembre

9h15: Accueil.
9h30-10 h: Nématodes: état des lieux et évolution de la réglementation.
10 h-10h30: Point sur la campagne et le marché surfaces, rendements, qualité, export, volumes travaillés dans les usines, prix et cotations frais et industrie, situation France et Europe.
10h30-12h30: Traçabilité (« Vos pommes de terre sont-elles suivies? »: l’obligation de traçabilité des pommes de terre; risques et responsabilités pour la filière) et règles de commercialisation (« Toutes les pommes de terre sont-elles vendables? »: rappel des règles de commercialisation pour le marché du frais en France).
12h30-14 h: Buffet déjeunatoire. Échanges autour des échantillons de variétés issues des essais de la Chambre d’agriculture de région Nord-Pas de Calais.


Après-midi:
• 14 h-15h30: Mildiou, enseignements d’une campagne à pression élevée.
- Bilan de campagne 2012 et outils de raisonnement de la lutte contre le mildiou.
- Comment les producteurs bio ont lutté contre le mildiou en 2012? Avec quels résultats?
- Choix et utilisation des fongicides en année à forte pression: résultats des essais mildiou 2012, nouveautés et conseils pour 2013.
- Actualité réglementaire: restrictions d’usage du Mancozèbe et du Manèbe.
15h30-16h30: Problèmes de levée en 2012, état des lieux et conseils pour 2013 sur les bonnes pratiques.
- Manques à la levée, un problème multifactoriel.
- Bien réceptionner et entreposer les plants, c’est essentiel: des conseils pratiques pour 2013.
- Traitement des plants à la ferme: les bonnes pratiques.
16h30-17 h: Point Stockage. Rappel de la conduite à tenir en matière de ventilation et application d’antigerminatif après des conditions difficiles d’arrachage.

 

 

L’entrée est gratuite sans inscription préalable.
Parking prévu et restauration offerte aux participants.

Renseignement:
- Chambre d’agriculture de région, service Pommes de terre: 0328540023;
- ou Gappi: 0321605717.

 


Bien choisir sa variété pour ne pas se tromper


Les essais variétés menés par la Chambre d’agriculture sont une mine d’informations pour choisir sereinement ses prochaines variétés de pomme de terre. Caractéristiques, qualité, sensibilité aux parasites, résultats annuels et pluriannuels ont été récoltés et compilés par les conseillers spécialisés. Une présentation de plus de 80 échantillons de variétés sera accessible et accompagnée d’une documentation gratuite remise aux visiteurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui