Le Syndicat Agricole 02 novembre 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Peu de contrats en viande bovine à cause du manque de structuration (CGAAER)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans un rapport paru le 28 octobre sur la contractualisation dans le secteur bovin, le CGAEER (ministère de l'Agriculture) conclut que la limitation du développement de la contractualisation, et le fait qu'elle soit peu efficace dans cette filière, est à mettre en relation avec «l'insuffisance de la structuration de la filière» mais aussi «l'insuffisance de la segmentation du marché, encore largement indifférencié». En matière de structuration, les auteurs pointent notamment «la faiblesse de la part de marché des organisations de producteurs commerciales (OPC)» qui serait de l'ordre de 25%, et la «surcapacité des outils d'abattage». Le rapport plaide pour le développement de la contractualisation, comme «réel facteur de modernisation de la filière». Il conduirait «chaque échelon à se focaliser sur sa fonction spécifique».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui