Le Syndicat Agricole 02 novembre 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Novozymes lance un enzyme qui réduit les coûts de production de l'éthanol de maïs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La firme danoise Novozymes, leader mondial des enzymes, a annoncé le 27 octobre le lancement d'un enzyme, sous la marque «  Avantec Amp », dont l'utilisation dans les usines d'éthanol de maïs réduit l'emploi de produits chimiques, et donc abaisse les coûts de production. Par ce nouvel enzyme, on peut notamment faire fléchir de 70% le recours à l'urée dans l'étape de fermentation, et de réduire « significativement » l'emploi de surfactants et d'ammoniac pour l'extraire l'huile de germe de maïs. « Une usine standard peut ainsi accroître ses gains de 2,5 millions de dollars par an », précise Novozymes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui