Le Syndicat Agricole 30 janvier 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Nord - Nouvelles grilles

Suite à la hausse du Smic au 1er janvier 2014, une nouvelle grille des salaires a été négociée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Le jeudi 23 janvier, les partenaires sociaux se sont réunis afin de négocier la grille des salaires suite à la revalorisation du Smic, de 1,1 % au 1er janvier, et au passage de celui-ci à 9,53 EUR bruts par heure.
Les principaux syndicats de salariés (FO, CFTC Agri, CGT, CFDT, et CFE-CGC) et employeurs (FDSEA du Nord, Union syndicale des producteurs de graines de semences du Nord-Pas de Calais, et FD CUMA du Nord), représentatifs dans l'agriculture, étaient présents.
Préalablement à l'ouverture des discussions, une présentation de l'évolution économique et de la situation de l'emploi agricole au niveau de notre département a été faite. L'année 2013 a été marquée par le retournement des cours internationaux impactant fortement le revenu des producteurs de grandes cultures, et par le maintien des coûts de production à un niveau élevé pour les exploitations d'élevage pesant sur leur rentabilité malgré une évolution favorable des prix en général.
Face à ce constat, les représentants employeurs ont de nouveau insisté sur la nécessité d'être « très prudents ».
Après plusieurs interruptions de séance, les représentants de la CFDT, de la CFTC-Agri, et de la CFE-CGC ont finalement accepté la dernière proposition des employeurs indiquée dans les tableaux qui suivent.

Guillaume SENESCHAL

Cultures spécialisées

Le relèvement annuel obligatoire prévu par le code du travail a conduit à une nouvelle évolution du Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) au 1er janvier 2014. Il se situe autour de 1,1 %. Le gouvernement n’ayant retenu que l’application des critères légaux, sans « coup de pouce » supplémentaire pour cette revalorisation, celui-ci est ainsi porté à 9,53 €.
Comme le prévoit la convention collective des exploitations de cultures spécialisées, la Commission mixte s’est réunie afin de négocier la grille des salaires, le jeudi 23 janvier 2014.
Les principaux syndicats de salariés de cette branche d’activité (CFTC-Agri, CFDT, CGT, CFE-CGC, et FO) et employeurs (FDSEA du Nord, Chambre syndicale des horticulteurs du Nord de la France et Chambre syndicale des pépiniéristes), représentatifs dans l’agriculture, étaient présents.
Après une présentation de la situation économique des exploitations maraîchères, fruitières, horticoles et des pépinières de notre département, qui s’avère de nouveau « très difficile » cette année en raison notamment des conditions climatiques désastreuses (froid et humidité du printemps), et après un échange de propositions et contre-propositions, les représentants employeurs et salariés ne se sont pas accordés sur la revalorisation à effectuer.
Néanmoins, à l’issue de cette réunion, une recommandation patronale a été formulée.
Cette dernière correspond à une augmentation uniforme de 1,2 % (à partir du coefficient 102) sur l’ensemble de la grille des salaires négociée en juillet 2012 (date du dernier accord).

Guillaume SENESCHAL


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui