Le Syndicat Agricole 25 mai 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Noms de domaines Internet : les gouvernements seraient davantage écoutés à l’avenir

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les gouvernements devraient avoir davantage leur mot à dire à partir de 2016 dans les négociations sur les noms de domaines d’Internet, estime-t-on dans les milieux viticoles européens. En effet, sous les critiques du Brésil, de la Russie, de la Chine et de la France, l’Icann, l’association mondiale des sociétés d’attribution des noms de domaines Internet, qui est sous tutelle du secrétariat d’État américain au Commerce, devrait être transformée en une association internationale, basée à Genève. Jusque là, à l’Icann, les gouvernements ont seulement la possibilité de s’exprimer, à l’unanimité, pour définir une position, et tout cela pour rendre des avis consultatifs. Les milieux viticoles suivent avec intérêt l’évolution de la gouvernance de cette instance qui cherche à étendre les noms de domaines génériques aux .vin et .wine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui