Le Syndicat Agricole 28 août 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Météo - Un mois d’août plus pluvieux et moins chaud que la normale

Ce mois-ci, le cumul des précipitations dépasse déjà les 100 mm en moyenne dans la région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« On risque donc de retrouver une pluviométrie comparable à celle de 2005, 2010 ou encore 2011 ou l’on avait enregistré des cumuls de précipitations autour de 120 mm », explique Grégory Langlet.
« On risque donc de retrouver une pluviométrie comparable à celle de 2005, 2010 ou encore 2011 ou l’on avait enregistré des cumuls de précipitations autour de 120 mm », explique Grégory Langlet. - © S. Leitenberger

Les pluies du mois d’août ont perturbé récolte et travaux des champs, prolongeant plus qu’ordinaire les moissons. « Depuis le début du mois, des courants frais et instables ont traversé le Nord-Pas de Calais, indique Gregory Langlet, ingénieur prévisionniste chez Agate-France. Les dépressions, circulant sur les Îles britanniques, ont été à l’origine d’une météo perturbée avec de fréquents passages pluvieux. On a ainsi relevé cette année une pluviométrie très excédentaire par rapport à la normale avec 100,3 mm entre le 1er et 26 août (cf. tableau) ». En outre, les modèles numériques de prévisions annoncent la poursuite des averses jusqu’à la fin du mois. « On risque donc de retrouver une pluviométrie comparable à celle de 2005, 2010 ou encore 2011 ou l’on avait enregistré des cumuls de précipitations autour de 120 mm », estime-t-il.


« 2 à 3 °C en dessous des normales de saison »
Du côté des températures : pas de surprise, la fraîcheur a été de mise. « La moyenne des températures maximales du mois se situe autour de 20 °C (au 26 août), soit 2 à 3 °C en dessous des normales de saison, analyse Grégory Langlet. Les graphiques montrent que le mois d’août 2014 ressemble fortement à celui de 2011. Au niveau statistique, sur ces dix dernières années, c’est quasiment du 50-50 pour retrouver un mois d’août plutôt chaud ». Au niveau de l’insolation, le soleil a également brillé par son absence, en raison des nombreux nuages qui ont circulé sur nos régions et plus particulièrement sur les côtes de la Manche. « Sur les huit dernières années, on remarque qu’il n’y a eu que le mois d’août 2009 où l’on avait observé une insolation supérieure à la normale, précise l’ingénieur prévisionniste. Le déficit d’ensoleillement de ce mois ne sera pas rattrapable et nos premières conclusions laissent penser qu’il faut remonter en 2011 pour retrouver un mois d’août assez ressemblant au niveau ensoleillement ». Faut-il s’attendre à une amélioration ? « Les dépressions océaniques devraient influencer les conditions météo pour cette fin de mois avec de la fraîcheur et des averses voire des orages », estime Grégory Langlet, qui prévoit tout de même « une belle amélioration pour les semaines à venir » : « Les conditions anticycloniques resteront dominantes durant les deux premières décades de septembre avec beaucoup de soleil sur nos régions et des températures confortables, mais sans excès ».


MDS

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui