Le Syndicat Agricole 03 juin 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Les agriculteurs craignent surtout les critiques de leurs collègues

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les agriculteurs «craignent moins d'être critiqués par les résidents et visiteurs urbains que par des collègues de leur propre milieu», relève le Centre d'études et de prospective (CEP) du ministère de l'Agriculture dans une note de lecture de l'ouvrage Socialités rurales à l'épreuve de la diversité sociale (publié en 2014). «Les accusations qui portent le plus viennent des supposés alliés de leur monde professionnel, lequel est très divisé de l'intérieur», précise le CES. Dans cette étude de l'Irstea, menée essentiellement en Dordogne, les auteurs notent aussi que les interactions entre agriculteurs et non-agriculteurs sont souvent «superficielles, fuyantes, factices, plus de l'ordre d'échanges de sensations que du vrai débat contradictoire, et qu'au delà d'une illusion temporaire d'harmonie sociale, elles ne contribuent pas à fabriquer une "monde commun"».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui