Le Syndicat Agricole 15 septembre 2016 à 13h00 | Par Le Syndicat Agricole

Le Bufl entre dans l’arène des légumes

Fruidor terroirs et France endive créent le Bureau unique des fruits et légumes (Bufl). La production de cette nouvelle structure est regroupée sous la marque « Les nouveaux producteurs ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Paul Demyttenaere, d.g. de Reo, Xavier Martin, co-directeur du Bufl, Philippe Ruelle, d.g. de Fruidor terroirs, Jean-Michel Delannoy, président de France endive, et François Bauden, co-directeur du Bufl. © DR « La douce endive », nouvelle gamme fraîcheur de la marque « Les nouveaux producteurs » du Nord. © DR Christophe Mazingarbe va produire « la douce endive » sous la marque « Les nouveaux producteurs » du Nord à raison d’environ 200 à 300 endives par jour vendues à l’unité » © DR

Une nouvelle alliance de poids vient d’être scellée entre deux acteurs de la filière fruits et légumes du Nord et du Pas-de-Calais. Après plusieurs mois de collaboration et de réflexions, Fruidor terroirs et France endive* ont décidé de créer une société commerciale commune intitulée le Bureau unique des fruits et légumes (Bufl). Reo Veiling, coopérative belge située à Roulers, est aussi actionnaire de la structure. Ces trois acteurs régionaux des fruits et légumes jouent donc la carte de la complémentarité et innovent dans la commercialisation des produits sur le marché du Nord de la France. Ils ont présenté leur projet le 9 septembre dernier à Ennevelin (59).

« Redynamiser la production régionale »
Les motivations de cette union reposent en partie sur l’envie d’une plus grande structuration de la filière. « Le Nord-Pas de Calais est la 3e région française productrice de fruits et légumes, mais la moins organisée, estime François Bauden, nouveau co-directeur du Bufl. La création de ce bureau permettra aux producteurs, aux clients et aux grossistes de s’adresser à un interlocuteur unique. C’est un fonctionnement souple et réactif qui vise à redynamiser la production régionale ». Si l’endive occupera une part importante de l’activité (15 000 t), tous types de fruits et légumes y seront commercialisés. Le Bufl sera approvisionné par des producteurs indépendants ou issus de structures spécialisées comme France endive, Reo Veiling (qui fournit historiquement Fruidor terroirs) et la Sica « Les jardins des Hauts-de-France », créée en 2014 par la coopérative flamande, dont la vocation est de développer la production de plein champ et de serre. « Le bureau unique représentera dans un premier temps 65 000 tonnes de fruits et légumes, dont 55 000 t d’origine française, précise Xavier Martin, son co-directeur. Notre objectif est d’atteindre 200 000 t d’ici 2023, en développant notre réseau au niveau national et donc en multipliant le nombre de producteurs ». À noter que le Buflsera officiellement opérationnel le 1er janvier 2017.

Naissance de la marque « Les nouveaux producteurs »
Une centaine de producteurs devraient intégrer la structure dès son lancement. Afin de se distinguer dans les rayons, la majeure partie de la production sera estampillée et commercialisée sous l’étiquette « Les nouveaux producteurs » du Nord. La marque créée par le Bufl se veut « moderne et tournée vers l’avenir », souligne Paul Demyttenaere, directeur général de Reo. Elle a vocation à unir les producteurs dans une démarche de qualité et autour d’un cahier des charges strict. Un suivi régulier sera mis en place sur le terrain : charte qualitative, gestion énergétique des outils de production, optimisation logistique, cotisation à Eco-emballages, démarche Agri-confiance… « Des contrôles seront effectués à chaque départ, d’autres seront réalisés par un organisme extérieur (Véritas, ndlr.), indique Jean-Michel Delannoy, président de France endive. La transparence sera de mise sur l’ensemble du process ». « C’est un engagement pour la valorisation de l’amont d’un côté et pour répondre aux attentes des consommateurs de l’autre, poursuit Philippe Ruelle, directeur général de Fruidor. Les producteurs intéressés peuvent dès à présent rejoindre la démarche ». La marque « Les nouveaux producteurs » fédère la production du bassin Nord de France. À l’avenir, les dirigeants n’excluent pas d’étendre le concept à d’autres territoires (Ouest, Sud…).

L’offre s’élargit en endives et pour d’autres légumes
Pour son apparition sur les étales, la marque a dévoilé plusieurs innovations. Le Bufl a souhaité repenser l’offre d’endives en concevant une gamme complète. Dans la gamme pièce, une segmentation par la taille est proposée. De l’endive XS à celle XXL. « Le choix en magasin est trop réducteur. Les barquettes d’1 kg, c’est souvent trop pour le consommateur, explique Xavier Martin. Nous innovons en présentant des flowpack (sachets fraîcheur) de 3 à 6 endives ». Cela permet aux producteurs d’utiliser l’ensemble de la production, sans contraintes sur les calibres. Avec un packaging identique, une gamme mixte (500 g ou 1 kg), de pleine terre et bio ont été élaborées. « Le bio représente désormais 5 à 6 % des ventes, affirme François Bauden. Tous nos produits doivent offrir aux consommateurs de nouvelles opportunités de consommation ». Ainsi, « la douce endive », gamme fraîcheur avec zip refermable, s’adapte aux nouvelles habitudes alimentaires. « Elle a pour but d’attirer de nouveaux profils de consommateurs, notamment les jeunes, complète le co-directeur. Ce produit est récolté plus tôt (forçage à 18 jours au lieu de 21) ce qui lui procure un goût plus doux ». Sous le cachet « Les nouveaux producteurs » du Nord, un pot-au-feu et des blancs de poireaux (labelisés Saveurs en’Or) ont été lancés pour la rentrée. « Notre ambition est d’innover constamment pour capter l’attention du consommateur ou de celui qui ne l’est pas encore », résume François Bauden. En 2017, d’autres offres en légumes (pommes de terre, choux et choux-fleurs) verront également le jour.

Simon Playoult

* Fruidor terroirs est une entreprise spécialisée dans la mise en marché des produits, basée à Erquinghem-Lys (59), et France endive est une coopérative de fruits et légumes située à Boursies (62).

Témoignage : « Aujourd’hui, la marge se fait sur la qualité »

Au sud de l’agglomération lilloise, le Gaec Mazingarde situé à Sainghin-en-Mélantois (59) est l’un des plus importants producteurs d’endives de la région (2 500 t annuelle, 96 ha). Installé depuis mars dernier sur l’exploitation, Christophe Mazingarbe, 29 ans, perpétue la tradition familiale et manage aujourd’hui une équipe de 27 salariés. Si l’endive est un légume difficile à cultiver et à valoriser, il croit en l’avenir de la filière : « La maîtrise du savoir-faire technique me passionne, confie-t-il. Dans la région, nous avons des terres et un climat uniques pour cette production ». La gamme d’endives produite par le Gaec est constituée de vrac, lité, sachet et pièce. Le jeune agriculteur a fait le choix de rejoindre l’initiative de Fruidor terroirs et France endive. Il produit « la douce endive » (environ 200 à 300 endives par jour vendues à l’unité). « Il est primordial que les producteurs soient unis afin de faire face aux exigences de la grande distribution et des consommateurs, indique Christophe Mazingarbe. Aujourd’hui, la marge se fait sur la qualité. La transparence, l’équité, les réduction des intermédiaires et des coûts sont des facteurs indéniables pour optimiser la commercialisation de l’endive ».

S. PL

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3703 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3703 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui