Le Syndicat Agricole 20 septembre 2012 à 13h56 | Par Le Syndicat Agricole

Lait - Prix du lait : la FRPL n’admet pas la décision de Sodiaal

La FRPL a rencontré les administrateurs Sodiaal de la région à propos de la baisse du prix du lait.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour la FRPL, les producteurs sont en droit d’attendre de leurs coopératives une application stricte des recommandations nationales.
Pour la FRPL, les producteurs sont en droit d’attendre de leurs coopératives une application stricte des recommandations nationales. - © E. Bignon

Par une lettre datée du 31 août dernier adressée à ses sociétaires, la coopérative Sodiaal annonce une baisse supplémentaire de 5 € sur son prix « A » appliquée dès le mois de septembre, dite « mesure conjoncturelle lait de consommation ». La coopérative précise que « le Conseil d’administration examinera tous les mois la situation du marché du lait de consommation, et sera susceptible de reconduire jusqu’à la fin de l’année cette mesure ».
Sodiaal, dans cette même lettre, annonce également qu’elle calculera désormais son prix B en retranchant 15 € au calcul effectué par le CNIEL sur la valorisation beurre/poudre.
Devant cette situation alarmante, le Conseil d’administration de la FRPL a rencontré les administrateurs Sodiaal de la région Nord.


Les conséquences de cette baisse
Les administrateurs Sodiaal ont-ils conscience que la baisse supplémentaire de 5 € sur le prix « A » a des conséquences lourdes ?
• D’abord pour les coopérateurs Sodiaal : ils subissent déjà, comme les autres producteurs, la baisse générale des prix dans un contexte de forte hausse des charges.
• Ensuite, pour l’ensemble des éleveurs français : cette baisse supplémentaire va sans aucun doute faire tache d’huile chez les concurrents de Sodiaal.
• Enfin, pour le positionnement interprofessionnel : la question du cadrage du prix par des indicateurs interprofessionnels reste une priorité de la FRPL.
Et la baisse de 15 € sur le prix du B, qui est calculée chaque mois par le CNIEL, peut elle aussi avoir une incidence négative sur la filière. Pourtant, pour éviter toute polémique, le CNIEL avait fait expertiser sa méthode de calcul auprès des entreprises. La conclusion principale est que la valorisation beurre-poudre calculée par le CNIEL correspond à la moyenne française.


La réponse de Sodiaal
En réponse, les administrateurs Sodiaal de la région ont précisé que la situation du lait de consommation a été préoccupante, avec de surcroît le dégagement d’une partie des excédents de ce début d’année 2012. Ceci a entraîné des pertes supplémentaires pour le principal secteur d’activité de la coopérative. Ils ont également précisé que le Conseil avait décidé ces deux baisses pour réduire le prix du lait de 1,60 €/1 000 litres sur l’année 2012, malgré le retournement de la conjoncture. En effet, des augmentations du prix de vente départ usine ont été passées et d’autres sont programmées, et la valorisation du beurre-poudre revient à un niveau correct (pour le mois de septembre, la valorisation approcherait les 300 €/1 000 litres).
Dans la discussion, il en ressort que le Conseil d’administration de Sodiaal a décidé d’une réduction des charges égale à l’effort imposé aux producteurs, mais il semble qu’aucune autre piste de travail n’ait été examinée par le Conseil.


Pour la FRPL, Sodiaal doit revoir sa copie
Le débat a été trop succinct pour la FRPL. Il y a eu une mévente du lait de consommation, les producteurs doivent la prendre en charge à 50 %, en réduisant le prix de base du lait de 5 € sur les 5 derniers mois de l’année. Il n’a pas été question pour les administrateurs de revoir mois par mois cette réduction. Par ailleurs, la baisse des 15 € les 1 000 litres du prix B semble être définitive, en totale contradiction avec les calculs du CNIEL. Cette baisse permet de répartir les 6 millions d’euros indispensables pour équilibrer les comptes 2012 de Sodiaal sur l’ensemble de la collecte. Sauf que cette baisse est injustifiée, au regard des calculs du CNIEL, hormis par une inefficacité de Sodiaal sur la valorisation beurre-poudre.
Les administrateurs de la FRPL Nord-Picardie-Ardennes ne peuvent pas admettre ces décisions de Sodiaal, sans que la coopérative ne donne la réalité des chiffres à ses sociétaires et son plan pour l’amélioration des performances. Toujours pour la FRPL, Sodiaal doit revoir sa copie en activant d’autres pistes. Pour remédier au signal donné à la grande distribution de baisse de prix aux producteurs : les 6 millions d’euros qui manquent à Sodiaal auraient pu être souscrits par les coopérateurs eux-mêmes sous forme de capital social. Cette souscription aurait couvert à peine 8 % des investissements de Sodiaal, mais le Conseil ne semble pas avoir examiné cette hypothèse qui impliquerait peut-être un peu trop les coopérateurs. Pour le conseil FRPL, les administrateurs Sodiaal doivent prendre conscience que les producteurs sont asphyxiés par les charges et le premier constat est que leurs livraisons sont en baisse. Dans cette période difficile, ils sont en droit d’attendre de leurs coopératives, une application stricte des recommandations nationales. Sodiaal joue les « apprentis sorciers » en ne les appliquant plus. Tous les livreurs à Sodiaal doivent être conscients que les décisions prises par cette coopérative vont à la fois à l’encontre des coopérateurs, des négociations avec les grandes surfaces, et de l’interprofession.

Alain GILLE, Président de la FRPL Nord-Picardie-Ardennes

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui