Le Syndicat Agricole 05 janvier 2015 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

La série T de Valtra bouleverse les codes et débarque dans la région

Les établissements Messeant et l’équipe Valtra France ont dévoilé leur dernière gamme de tracteurs de 150 à 250 ch.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La série T a été présentée en avant-première à Artois Expo.
La série T a été présentée en avant-première à Artois Expo. - © DR

Moteurs vrombissants, fond sonore électrique et jeux de lumière, le constructeur finlandais a réchauffé l’espace Artois Expo d’Arras lors d’un show haut en couleur, le 18 décembre dernier. Près de 600 personnes, conviées par les Ets Messeant, ont assisté à la présentation de la quatrième génération de la série T de Valtra : six nouveaux tracteurs de 150 à 250 chevaux, entièrement repensés et respectant les normes moteur Tier 4 final.


Un remaniement total de la gamme
Avant d’atteindre les terres du Nord-Pas de Calais, sept années d’études et plus de 40 000 heures de tests sur le terrain et en laboratoire ont été nécessaires à la réalisation du projet T4. « Pour cette nouvelle gamme, nous sommes repartis d’une feuille blanche afin de reconsidérer entièrement la philosophie de ces tracteurs, explique Alexandre Chantrelle, responsable commercial de Valtra France. Ces engins sont 100 % nouveaux, nous avons misé sur un design plus fonctionnel et une capacité à limiter les coûts de fonctionnement ». Résultat, des lignes épurées avec une calandre arrondie soulignant le V, symbole de la marque, et une silhouette travaillée à l’image des hauts standards automobiles scandinaves. « C’est un grand événement pour nos services en région, souligne Laurent Messeant, attaché de direction des Ets Messeant. Ces six nouveaux modèles apportent un dynamisme et une identité spécifique qui représente le futur pas en avant de notre entreprise ». En effet, un échelon décisif a été franchi par la marque qui a totalement intégré les règles Tier 4 final, une norme anti-pollution qui vise à réduire les oxydes d’azote, les hydrocarbures non méthaniques et les particules dans les gaz d’échappement.


Réduire la pollution et le coût d’utilisation
Sous le capot, tous les modèles de la nouvelle série T sont entraînés par un moteur 6 cylindres : un 6,6 litres AGCO Power sur les deux plus petits tracteurs et 7,4 l de cylindrée pour les plus gros modèles. « Le nouveau turbo équipant les moteurs leur octroie une réactivité plus forte avec un bon couple à bas régime, explique Alexandre Chantrelle. Grâce au travail conjoint entre les équipes AGCO Power et Valtra, la nouvelle Série T consomme moins de carburant tout en se passant de systèmes de dépollution du type FAP ». Valtra reconduit par ailleurs son mode « EcoPower » sur le modèle de milieu de gamme. Lorsque le conducteur appui sur le bouton Eco, la cartographie moteur change afin que le tracteur puisse travailler au couple. « Cela se traduit par une consommation inférieure à 1 800 tr/min », poursuit le responsable. Lors de la conception des nouveaux tracteurs de la série T, une attention particulière a été apportée à la facilité d’utilisation, les intervalles d’entretien sont donc désormais de 600 h (soit 100 h de plus).


Une nouvelle cabine spacieuse avec une visibilité à 360°
La caractéristique la plus étonnante de la série T est la cabine. Les montants décrivent une courbe vers l’extérieur afin de maximiser l’espace intérieur tout en conservant des dimensions extérieures compactes. « Au niveau du siège conducteur, la cabine est désormais 20 cm plus large que dans la génération précédente, détaille Hervé Messeant, président directeur général des Ets Messeant. La surface vitrée dépasse les 6 m2 pour assurer au chauffeur une visibilité à 360°. » De nombreux équipements sont disponibles au choix de l’acheteur, ce qui accentue la polyvalence de l’habitacle : pare-brise et vitre arrière à chauffage électrique, essuie-glace avant couvrant 270°, caméras de sécurité arrière montées en usine, phares de travail avant et arrière à Led. Le rayon de braquage du tracteur a été réduit à 5,25 mètres, même avec chargeur. Le tracteur pèse 7,3 tonnes en standard et il peut être lesté pour atteindre un maximum de 13,5 tonnes. L’empattement de 2 995 millimètres offre une grande stabilité sur route. « La nouvelle série T est actuellement disponible en trois finitions : Direct, Versu et Active, précise David Rein, le directeur commercial de Valtra France. La version HiTech entrera en production courant 2015 et sera disponible en novembre-décembre accompagnée de nouvelles options ». Le concessionnaire régional enregistre déjà quelques commandes, les premiers tracteurs sont dès à présent disponibles.


Simon Playoult

- © DR

Zoom sur... Ets Messeant et Valtra : dix ans de partenariat

Même si la série T version 2015 n’a plus grand chose à voir avec celle née en 2002, les établissements Messeant connaissent bien ces modèles propres au design Valtra.
En effet, le concessionnaire, basé à Lestrem, Vitry-en-Artois, Esquelbecq, Bazuel et Saint-Pol-sur-Ternoise (depuis 2013), fête ses dix ans de partenariat avec le constructeur Finlandais.
Et cette gamme de tracteurs est une des plus commercialisées dans la région. Les Ets Messeant disposent de 5 ateliers et libre-service, 29 techniciens, 9 commerciaux et 7 magasiniers.

Des tracteurs personnalisables

Outre le choix de différents coloris à la carte, le constructeur offre la possibilité de personnaliser davantage les tracteurs. Avec un service spécialisé, Valtra propose des tracteurs sur mesure aux exploitants. Valtra annonce avoir facturé 303 tracteurs personnalisés en 2014. Après les agriculteurs finlandais (51 % des commandes), les Suédois et les Allemands complètent le classement. Les éléments les plus demandés sont les phares à Led, les articles en inox et en acier, les vitres teintées et le renforcement des éléments hydrauliques.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3678 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 3678 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui