Le Syndicat Agricole 22 février 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

La police de l'eau devrait être désarmée lors des prochains contrôles dans les fermes

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Reçu le 17 févier par le premier ministre Manuel Valls et des membres du gouvernement, le président de la FNSEA Xavier Beulin a annoncé qu'il avait bon espoir que la police de l'eau soit à l'avenir désarmée lors des contrôles sur les exploitations, lors d'une conférence de presse, le 18 février. L'Etat s'est engagé à mettre en œuvre une partie des mesures du rapport Massat sur les contrôles en agriculture dès la prochaine campagne de contrôle. Dans ce rapport, 29 propositions ont été émises. Parmi elles, figure celle «de réaliser sans arme les contrôles sur les exploitations agricoles» dans le domaine de l'environnement notamment. L'Onema (organisme public et technique de l'eau) explique que les agents de la police de l'eau qui réalisent ces contrôles sont assermentés et en outre, «c'est de la dissuasion, elles n'ont jamais été utilisées». Mais le port de l'arme «est un facteur de stress pour les personnes contrôlées», souligne Xavier Beulin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui