Le Syndicat Agricole 28 janvier 2015 à 10h00 | Par Le syndicat agricole

La FNB demande une gestion des réformes de vaches laitières pour l'après-quotas

L'Institut de l'élevage table sur une hausse de 4% de la production de viande bovine française pour 2015

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Le rebond de production enregistré en France au second semestre 2014 devrait s'intensifier en 2015», expliquent les analystes de l'Institut de l'élevage
«Le rebond de production enregistré en France au second semestre 2014 devrait s'intensifier en 2015», expliquent les analystes de l'Institut de l'élevage - © F. Mechekour

Le président de la Fédération nationale bovine (FNB), Jean-Pierre Fleury a demandé la mise en place en Europe d'une «gestion de l'après-quotas laitiers concernant les réformes de vaches laitières», lors d'une conférence de presse de la FNB, le 27 janvier. «Les éleveurs se débarrassent de leurs vaches», estime Jean-Pierre Fleury.

Le phénomène devrait durer au moins jusqu'au 31 mars
Dans une note parue le 27 janvier, l'Institut de l'élevage estime que la production française de bovins finis devrait augmenter de 4% en 2015, à 1,52 M tonnes équivalent carcasse (téc). «Le rebond de production enregistré en France au second semestre 2014 devrait s'intensifier en 2015», expliquent les analystes.

Cette hausse sera portée par les femelles (+6% par rapport à 2014), laitières, puis allaitantes. «Le rythme des réformes laitières enclenché en septembre 2014 se poursuivra au moins jusqu'au 31 mars, date de la fin des quotas laitiers», précise l'Institut de l'élevage.

Par ailleurs, les exportations de broutards devraient continuer de s'effriter (-1%), tout comme la production de veaux de boucherie (-1%), tandis que la production de taurillons et de bœufs devrait augmenter respectivement de 2% et 1%. Les disponibilités accrues de viande devraient permettre une petite hausse de la consommation française (+0,8%).

«Tout cela a été dit à la Commission européenne, mais leur seule réponse, est de dire que tout va bien», regrette pour sa part Jean-Pierre Fleury.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui