Le Syndicat Agricole 23 octobre 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Internet - Vendre en ligne ses produits fermiers

Les consommateurs achètent encore peu de produits alimentaires sur Internet. Mais le marché est en plein essor et a de beaux jours devant lui... alors pourquoi pas pour les produits fermiers ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Approlocal est un nouveau site de commandes en ligne, géré par la Chambre d’agriculture Nord-Pas de Calais, qui met en relation des acheteurs et des producteurs locaux.
Approlocal est un nouveau site de commandes en ligne, géré par la Chambre d’agriculture Nord-Pas de Calais, qui met en relation des acheteurs et des producteurs locaux. - © DR

Le chiffre d’affaires du e-commerce a augmenté de 10,5 % au second trimestre 2014, pour atteindre 13,3 milliards d’euros. Il progresse dix fois plus vite que l’ensemble du commerce de détail en France. Le nombre de transactions a, quant à lui, progressé de 13,5 % (étude menée par la Fevad, Fédération e-commerce et vente à distance).
Le e-commerce alimentaire n’est pas en reste : en 2014, 3 % de ces ventes se font par Internet. 21 % des achats sur Internet concernent des produits alimentaires (5 points de plus que l’année précédente). La grande majorité des acheteurs se font livrer (58 % pratiquent le point-relais).


Définition du « drive »
Le «drive» est un mode de distribution de produits, combinant une commande préalable sur un site internet, puis la récupération des achats par le client à une adresse déterminée (entrepôt spécialisé, magasin...). Pour le consommateur, un tel service permet de ne pas avoir à parcourir les allées d’un ou plusieurs points de vente et de ne pas devoir patienter en caisse.


Le « drive » : une activité en développement...
Le marché du drive en France se développe. Au 1er novembre 2013, la France comptait 2 594 drives ouverts. Aujourd’hui, 1 Français sur 5* déclare avoir déjà utilisé cette nouvelle forme de distribution, pour sa facilité (commande en ligne 7/7, 24h/24h, récupération facile des courses). Une fois le travail fini, le consommateur veut éviter le stress des courses. Le drive est aussi la solution pour maîtriser son budget (le choix d’une boutique en ligne étant plus restreint). 80 % des clients commandent plusieurs fois par mois (avec une prédilection pour le vendredi et le samedi) et sont fidèles à 91 % à leur drive.


... mais qui doit encore faire ses preuves
Tout n’est pas si idyllique. Seuls 13 % des Français sont convaincus que « le drive, c’est l’avenir ». Pour beaucoup, le drive est encore considéré comme un univers déshumanisé (71 %). La gamme limitée des produits proposés et le peu de contact avec ceux-ci sont également des freins au passage à l’acte. Finalement, le drive séduit surtout les femmes (59 %), les provinciaux (88 %) et les moins de 35 ans. Souvent, ces clients se trouvent à 15 minutes maximum d’un drive (80 %).


Développement des circuits alimentaires de proximité : une réelle opportunité
Aujourd’hui, 1 Français sur 2 a le sentiment de ne plus trop savoir ce qu’il mange. Ainsi, une récente étude Ipsos** réalisée pour « Bienvenue à la ferme » révèle que 80 % des consommateurs achèteraient des produits locaux afin d’en connaître et maîtriser la provenance. Acheter directement au producteur rassure.
À travers cet achat, le consommateur recherche également à tisser des liens sociaux. Toujours selon Ipsos, 34 % des consommateurs qui achètent peu de produits locaux estiment qu’ils en achèteraient plus s’ils avaient la possibilité d’être en contact avec le producteur. Enfin, dans un contexte économique difficile, l’achat local devient un acte citoyen : 97 % des personnes interrogées pensent que l’achat de produits locaux permet de faire marcher l’économie locale et d’aider les producteurs locaux.


« Mes produits en ligne »
« Mes produits en ligne » est une solution e-commerce proposée par les Chambres d’agriculture, spécialement adaptée aux producteurs fermiers. Cet outil utilise la technologie « Magento », propriété d’E-bay, leader de la création de « multi-boutiques » en ligne, avec des fonctionnalités et des potentialités les plus abouties. « Mes produits en ligne » propose une solution informatique clé en main à :
- des agriculteurs qui créent leur boutique individuelle en ligne ;
- des groupements d’agriculteurs qui créent un magasin collectif en ligne, chaque agriculteur pouvant gérer individuellement son offre de produits ;
- une structure locale qui propose une offre personnalisée pour des acheteurs professionnels, grâce à des accès privatifs (le cas de www.approlocal.fr1 pour le Nord-Pas de Calais).
Simple d’utilisation, il fournit des fonctions de gestion des stocks, des modes de livraison et de paiement aux paramétrages multiples, des outils complets de gestion commerciale, des fonctions marketing, des pages de contenu, des statistiques...
Mais son originalité réside dans la base de données unique pour les différentes boutiques approvisionnées par un même agriculteur. Ainsi, un agriculteur qui crée son site avec « Mes produits en ligne » et qui, en même temps, est inscrit sur le site www.approlocal.fr (commercialisation à destination de la restauration collective) n’a à saisir qu’une seule fois ses fiches produits. Finies donc les saisies multiples pour faire apparaître des produits sur différents sites !

Sylvie Caffier, Chambre d’agriculturede région Nord-Pas de Calais


1 Approlocal est un nouveau site de commandes en ligne, géré par la Chambre d’agriculture Nord-Pas de Calais, qui met en relation des acheteurs (gestionnaires de cantines, notamment) et des producteurs locaux. Il permet aux acheteurs de visualiser et commander, en quelques clics, des produits frais et de saisons disponibles près de chez eux. Cela simplifie aussi la gestion des stocks, plus d’éparpillement possible entre différents sites. Les mises à jour sont automatiques.


* Enquête réalisée en ligne du 27 juin au 4 juillet 2012 à partir de l’access panel Harris Interactive.
** Étude « Les Français et le consommer local » février 2014.

Zoom sur... Le Drive fermier "Bienvenue à la Ferme"

Déployé à partir de l’outil « Mes produits en ligne », il s’agit d’un drive, mais qui garantit des valeurs pour le consommateur (respect d’un cahier des charges – types de produits, fréquence, implication des producteurs...).
Les marques « Drive fermier » et « Drive fermier Bienvenue à la ferme » sont déposées par les Chambres d’agriculture, ainsi que le nom de domaine www.drive-fermier.com/. Des outils spécifiques de communication sont mis à disposition des agriculteurs.

Une formation pour guider les agriculteurs intéressés


Celle-ci se tiendra les 4 novembre, 24 novembre et 1er décembre à Saint-Laurent-Blangy. À l’issue de la formation, vous saurez créer votre site et en maîtriser la gestion. Contact : 03 20 88 67 17.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui