Le Syndicat Agricole 26 janvier 2016 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Grippe aviaire : 8,75 millions d'euros de pertes nettes pour l'alimentation animale

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les syndicats de la nutrition animale, Coop de France Nutrition animale et le Snia (privés), estiment, dans leur dernière lettre mensuelle parue le 25 janvier, que le vide sanitaire imposé par le gouvernement à la filière palmipèdes du sud-ouest représentera une baisse de 250 000 tonnes de la production d'aliments, soit l'équivalent de 8,75 millions d'euros de «pertes nettes d'exploitation». Ces pertes pourraient être accentuées par un changement des règles de biosécurité dans la filière palmipèdes française, dont l'annonce est attendue le 26 janvier, et qui pourrait entrainer des arrêts d'activités, au moins temporaires, craignent les deux syndicats. Pour les entreprises d'aliments des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, la filière foie gras représente «en moyenne 35%» de leurs activités totales, «et pour certaines près des deux tiers», rapportent les deux syndicats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3666 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 3666 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui