Le Syndicat Agricole 23 février 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Grands troupeaux : les caprins « en avance » sur les bovins

Le réseau France Conseil Élevage fait évoluer son offre de conseil pour s'adapter à l'agrandissement des troupeaux de vaches laitières. Le réseau remarque que la production de lait de chèvre a « de l'avance » dans le management des grands troupeaux. Dans les Deux-Sèvres, le troupeau caprin moyen du réseau est de 300 chèvres, contre 70 pour les vaches laitières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Les caprins ont de l'avance dans le management des grands troupeaux », a souligné Roselyne Thomelin, vice-présidente de France Conseil Élevage.
« Les caprins ont de l'avance dans le management des grands troupeaux », a souligné Roselyne Thomelin, vice-présidente de France Conseil Élevage. - © Damien Hardy

Le réseau France Conseil Élevage (FCEL) présentait, lors d'une conférence de presse à Paris le 18 février, l'évolution de ses offres de conseil en production bovin lait, face à l'agrandissement des troupeaux. « On vit une vraie mutation », analyse Jacques Lefranc, de Bretagne Conseil Élevage (BCEL Ouest). En Bretagne, où le troupeau moyen de vaches laitières est passé de 40 à 60 animaux entre 2004 et 2013, BCEL doit s'adapter à des éleveurs dont les étables et les besoins changent rapidement. Le réseau a présenté une offre de services spécialisés en robotisation (traite, alimentation, identification, analyses à la ferme...), nutrition (alimentation, reproduction, génisses), économie (stratégie, marge brute...). En plus des habituels conseillers généralistes, FCEL dispose désormais de spécialistes capables de proposer des conseils de plus en plus pointus.

450 chèvres à l'heure
« Les caprins ont de l'avance dans le management des grands troupeaux », a souligné Roselyne Thomelin, vice-présidente de France Conseil Élevage en charge des dossiers "conseil". Dans le département des Deux-Sèvres, la production caprine a déjà connu l'agrandissement des troupeaux qui semble promis à la production bovins lait - un tiers du troupeau seront situés dans des étables de plus de 100 vaches en 2020, prévoit l'Institut de l'Élevage. « L'agrandissement, on connaÎt, l'augmentation du nombre d'animaux est constante depuis vingt ans », a expliqué Lynda Jourdain, conseillère FCEL dans le département.

Pour elle, l'enjeu de l'agrandissement, c'est « comment continuer à être bon techniquement », et plus particulièrement dans la gestion des reproductions. Dans ce département, les troupeaux suivis par France Conseil Élevage ont une taille de 300 animaux en moyenne (de 100 à 1300 pour les plus gros troupeaux). Les plus grandes étables disposent de 100 postes de traite, et l'on y trait 450 chèvres à l'heure en moyenne. Exemple choisi chez un éleveur qui s'était installé avec 100 chèvres en 1986. Il compte aujourd'hui 700 chèvres sur son exploitation et une salle de traite rotative de 48 places.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui