Le Syndicat Agricole 26 mai 2015 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Graines d’avenir : l’agriculture, semeuse d’emplois

Graines d’avenir s’est déroulé le week-end dernier à Enquin-les-Mines. Retour sur un événement riche et convivial.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Perchée sur un plateau du Pays d’Aire, la ferme de la Carnoye a une vue imprenable. © DR Clément Cuvillier, président des JA, aux côtés de Martine Noël, exploitante à la ferme de la Carnoye avec son frère. © DR

Graines d’avenir, événement phare des JA Nord-Pas de Calais cette année, a ouvert jeudi 21 mai sur une journée dédiée à l’emploi (cf. encadré Zoom sur...). Et même si le public n’était pas autant au rendez-vous qu’attendu pour ce premier jour, de nombreux étudiants en filière agricole se sont rendus dans la ferme de la Carnoye, à Enquin-les-Mines (62) pour découvrir les métiers de l’agriculture. Martine Noël et son frère Dominique Bulot ont accueilli Graines d’avenir sur leur exploitation durant tout le week-end. Grand chapiteau, multiples stands, espace conférence... les JA ont soigné l’installation pour ce nouveau concept de « fête ». « Graines d’avenir est à la fois un événement professionnel et grand public », a souligné Clément Cuvillier, le président des Jeunes Agriculteurs du Nord-Pas de Calais, lors de son discours d’inauguration. « Je tire mon chapeau aux écoles et MFR qui ont joué le jeu et ont fait venir leurs élèves ici ; les échanges nourrissent les débats et l’avenir », a-t-il ajouté.
« Merci d’avoir choisi ce territoire qui croit en l’agriculture, a quant à lui insisté Alain Mequignon, président de la Communauté de communes du canton de Fauquembergues. 84 % de notre surface est en effet dédiée au monde agricole, nous avons fait de l’agriculture la priorité numéro une. Les agriculteurs sont les jardiniers de nos paysages. » « Pendant quatre jours, le public a pu découvrir toutes les compétences de l’agriculture, a ajouté Hervé Dupont, maire d’Enquin-les-Mines. En cette période économique instable, rappelons que l’agriculture est pourvoyeuse d’emplois. » Pour Didier Helleboid, de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais, les JA ont créé là « un événement génial ; les équipes ont relevé un véritable challenge. »


Installation
« Graines d’Avenir rime avec installation, a poursuivi Didier Helleboid. Le Nord-Pas de Calais a créé une dynamique autour de ce sujet ; aujourd’hui, à la Chambre d’agriculture, huit personnes y travaillent et de nombreux chantiers ont été mis en place. Je dois tout de même signaler un petit bémol : nous sommes fin mai et aucun dossier JA n’a pour l’instant été instruit. L’année de transition avec la nouvelle PAC explique bien sûr en partie cette situation. »
Quant à Martine Noël, l’exploitante qui accueillait l’événement, si elle a dû prendre quelques jours de congés auprès de la Chambre d’agriculture où elle travaille également, elle s’est montrée ravie de recevoir tant de monde sur son exploitation et de faire découvrir sa glace au public. 350 élèves étaient attendus le deuxième jour de l’événement à la ferme de la Carnoye, et plus de 7 000 personnes tout au long du week-end. Les Jeunes Agriculteurs ne s’arrêtent pas là : des événements, ils vont encore en organiser. Clément Cuvillier a notamment donné rendez-vous le 30 août pour la finale régionale de labour.

Laura Béheulière

Zoom sur... Forum de l’emploi

Promouvoir les métiers de l’agriculture régionale et ses débouchés : tel était l’objectif principal de Graines d’avenir organisé par les Jeunes Agriculteurs du 21 au 24 mai. Sous un grand chapiteau installé au cœur de la ferme de la Carnoye, de nombreux organismes, associations ou entreprises agricoles ont pu présenter leurs activités et métiers aux jeunes étudiants : l’Apecita, le Savoir vert, la MSA, Agri Interim, les Services de remplacement, la Bourse à l’emploi, Groupama ou encore Unéal, pour n’en citer que quelques-uns, étaient ainsi présents.
« C’est la fin de l’année scolaire et il est plus que temps de réfléchir à son projet professionnel, que ce soient pour les jeunes qui cherchent un travail ou pour ceux qui poursuivent leurs études à travers l’apprentissage ou le contrat pro », a fait remarquer Bertrand Delesalle de l’Apecita.

L’emploi en agriculture

- 6 734
le nombre d’exploitations en région qui emploient de la main-d’œuvre.
- 7
emplois directs par exploitation en moyenne.
- 1er
l’agriculture régionale est le premier employeur, avec le secteur de la construction.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui