Le Syndicat Agricole 14 mai 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Fusion des régions : Montpellier veut être « capitale agricole »

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Damien Alary, président de la région Languedoc-Roussillon, a plaidé le lundi 11 mai, en conférence de presse réunissant l’ensemble des chambres d’agriculture de la région, pour que Montpellier reste la « capitale agricole » après la fusion de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. « L’agriculture (est) une grande force de la région Languedoc-Roussillon, une chance pour l’emploi et l’attractivité de la grande région » a-t-il indiqué via Twitter. Le choix de Montpellier se justifie notamment, selon lui, par le poids du secteur agricole dans sa région (8,6 milliards d’euros de retombées) supérieur à celui de Midi-Pyrénées (5,7 milliards €).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui