Le Syndicat Agricole 29 décembre 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Energie : la demande de biomasse augmentera d’ici 2040, mais sa part stagnera (Opep)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La demande de biomasse-énergie augmentera à l’horizon 2040 en valeur absolue, mais sa part dans le bouquet des énergies stagnera, selon l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui rendu le 28 décembre son rapport annuel. La demande de biomasse-énergie devrait passer de 26,2 M d’équivalent-barils de pétrole par jour en 2013 à 33,6 en 2030 puis à 38,1 en 2040, soit une croissance de 1,4% par an, pronostique l’Opep. Mais la part de la biomasse devrait rester à 9,8% de part de marché des énergies jusqu’en 2030, pour s’éroder à 9,5% en 2040. Un tassement qui devrait s’expliquer par le basculement des combustibles traditionnels (bois pour la cuisson des aliments) dans les pays en développement vers les combustibles commerciaux. Dans ces pays, la part de la biomasse déclinerait de 15% en 2013 à 10% en 2040. La part du gaz passera de 22,1% à 27,9%, la plus forte part, détrônant le pétrole. Le plus fort taux de croissance devrait être celui des «autres énergies renouvelables» (hydraulique, éolien..) que la biomasse: +7,6% par an.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui