Le Syndicat Agricole 12 mai 2016 à 13h00 | Par Le Syndicat Agricole

En route pour l’édition 2016 de Terres en fête

La 12e édition de Terres en fête se tiendra à Tilloy-lès-Mofflaines du 3 au 5 juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 10 mai, 402 exposants avaient d'ores et déjà réservé un stand à Terres en fête. © DR  © DR Les enfants accueillis au salon par le Savoir vert. © DR Les navettes gratuites reprennent du service. © DR Rodrigue Przymenski, responsable du comité d’organisation de Terres en fête, présente le site devant le chapiteau du pôle élevage déjà prêt à accueillir les animaux.

Les 3, 4 et 5 juin, le salon agricole Terres en fête va prendre ses quartiers à Tilloy-lès-Mofflaines, sur le site de 20 ha mis à disposition par la communauté urbaine d’Arras (CUA). Un partenariat logique d’après Philippe Rappeneau, président de la CUA : « L’agriculture et l’agroalimentaire sont présents partout sur le territoire de l’Arrageois ». À moins d’un mois de l’événement, aujourd’hui reconnu comme le premier salon agricole au nord de Paris, les organisateurs ont présenté l’édition 2016 en présence de quelques partenaires. Au lendemain du rapprochement entre le Nord-Pas de Calais et la Picardie, Jean-Bernard Bayard, président de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais et de Terres en fête a souhaité rappeler que, même si l’événement est porté par la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais, c’est une vitrine pour l’ensemble des filières agricoles de Hauts-de-France. « Terres en fête est un moment de communication de l’ensemble du monde agricole et de ses filières et pas seulement du secteur de la production », ajoute-t-il.

Un salon sous les thèmes de l’innovation et de l’emploi
Cette année, les organisateurs ont souhaité mettre en avant deux atouts de l’agriculture et de l’agroalimentaire : l’innovation et l’emploi.
L’innovation sera notamment abordée sur le stand de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais qui présentera quatre initiatives innovantes : le drive fermier, une machine de désherbage mécanique en maraîchage, le bâtiment agricole de l’Institut de Genech et la méthanisation. Ce dernier sujet sera également abordé sur le stand de GRDF. Durant trois jours, les visiteurs pourront visiter deux espaces dédiés respectivement aux solutions de gaz naturel pour les particuliers et à la filière biométhane avec la présence des membres du Comité d’orientation régional biométhane injection.
Concernant l’emploi, les exposants ont été invités à faire connaître leur nombre de salariés et leurs perspectives d’embauches. Par ailleurs, l’Apecita, agence spécialisée dans l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture et de l’agroalimentaire, va organiser deux job-dating le vendredi 3 et le samedi 4 juin. « Nous avions déjà organisé un job-dating en 2014 et face au succès de l’opération, nous avons décidé de la renouveler cette année », explique Charline Laroze, conseillère emploi-formation de la délégation Nord-Pas de Calais – Picardie de l’Apecita.

Différents pôles pour petits et grands
Comme tous les ans, différents pôles vont permettre aux professionnels de venir chercher des informations et des conseils et le grand public va pouvoir découvrir toutes les facettes de l’agriculture régionale. Le pôle élevage prendra place dans le chapiteau de 5 500 m2 avec la présence de 120 éleveurs et de plus de 300 bêtes. Le village cheval, présent à Terres en fête depuis 2006 sous la houlette du Conseil interrégional du cheval Nord-Pas de Calais – Picardie (CIC), proposera de nombreuses animations tout au long du week-end. « L’objectif est de montrer la diversité de la filière équine », précise Emmanuel Biallais, président du CIC. Le pôle OPA, installé dans un chapiteau, regroupera les différentes structures partenaires du monde agricole. Comme tous les deux ans, l’équipe d’organisation va également mettre en place le village enfant, un espace à vocation ludique et pédagogique (cf. encadré « Précisions »). Enfin, pour l’édition 2016, le pôle chasse fait son grand retour à Terres en fête.
Les épicuriens trouveront aussi leur bonheur avec le village gourmand qui proposera exclusivement des produits régionaux. Par ailleurs, une délégation polonaise sera présente à travers un village artisanal qui permettra de découvrir la gastronomie et les savoir-faire de la Pologne. « Tous les deux ans, nous devons relever le défi de s’adresser à tous les types de visiteurs qui viennent à Terres en fête, les professionnels comme le grand public », conclut Jean-Bernard Bayard.

Virginie Charpenet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui