Le Syndicat Agricole 17 janvier 2013 à 10h53 | Par Le Syndicat Agricole

Élections - Votez et faites voter !

Du 21 au 31 janvier, vous allez élire vos représentants à la Chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Participer massivement aux élections rappellera au gouvernement et aux décideurs que le monde paysan veut s’inscrire pleinement dans les débats de société.
Participer massivement aux élections rappellera au gouvernement et aux décideurs que le monde paysan veut s’inscrire pleinement dans les débats de société. - © S. Leitenberger

L’échéance des élections à la Chambre d’agriculture est arrivée, comme tous les 6 ans. C’est un rendez-vous majeur pour la profession, pour tous les agriculteurs qu’elle représente, hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, actifs ou retraités. Loin d’être un acte anodin, le vote aux élections Chambre d’agriculture permet à chacun de choisir ses représentants, et de soutenir le projet qu’ils porteront pour l’agriculture régionale des 6 prochaines années. Aussi, ce scrutin a une valeur de test : celui de la représentativité syndicale. Mais il a aussi une valeur de test aux yeux des pouvoirs publics de par le taux de participation au scrutin.
Par une participation forte au scrutin, les agriculteurs émettront un signal fort à destination des pouvoirs publics : celui de leur attachement aux Chambres d’agriculture qui les représentent officiellement, et donc de leur volonté d’être fortement représentés dans la société toute entière.
La Chambre d’agriculture est en effet l’interlocuteur officiel des représentants de l’État : participer massivement aux élections rappellera au gouvernement et à tous les décideurs que le monde paysan veut s’inscrire pleinement dans les débats de société, et dans tous les dossiers qui concernent l’agriculture, de près comme de loin.


Une Chambre représentative, efficace, présente au quotidien
Et chacun sait à quel point l’agriculture ne doit pas manquer les rendez-vous qui peuvent avoir des conséquences considérables, dans un futur proche ou lointain, et à des échelons différents : c’est le cas des dossiers de territoires, à l’image des Plans Locaux d’Urbanisme ou des Scot. C’est vrai aussi pour les dossiers environnementaux, comme celui des Trames vertes et bleues, des zones vulnérables. Mais n’oublions pas le cœur de nos exploitations, en tant qu’entreprise, avec les dossiers économiques : quelle politique agricole pour demain ? Quelle place l’agriculture doit prendre dans les débats de filières ? Comment mieux répartir les marges entre producteurs, industriels et distributeurs ?... Pour tous ces sujets, ne laissons pas les autres parler à notre place ! Ne laissons pas seuls les décideurs acter sans nous consulter ! À nous paysans d’occuper le terrain et de participer aux débats, et d’éviter ainsi les décisions qui pourraient s’avérer dramatiques dans bien des domaines.
Pour cela, les élus territoriaux, les pouvoirs publics et autres représentants de l’État doivent continuer de consulter un organe représentatif du monde agricole. Faute de mobilisation et de participation au scrutin qui nous attend dans les tous prochains jours, certains en profiteraient pour réduire cet organe représentatif à peau de chagrin.
Nous avons la chance, agriculteurs et retraités, d’être dotés d’une Chambre consulaire représentative, efficace et présente quotidiennement sur le terrain. Bien des secteurs d’activités nous envient, a fortiori en ces périodes de crise, et rêveraient d’avoir cet outil professionnel au service de tous, et qui porte la voix de toute une profession.
Ne laissez pas passer cette chance de pouvoir vous exprimer. Votez et faites voter ! Votre démarche est capitale pour l’avenir de l’agriculture, pour celui de nos générations futures, et pour renforcer la place de l’agriculture dans la société.


Christian Durlin, président de la FDSEA 62,
Marc Ruscart, président de la FDSEA 59, Guillaume Caron
et Julien Bajeux, co-présidents des JA 59-62

 


Rappel

Vous avez reçu ou allez recevoir, très prochainement chez vous, le nécessaire de vote.
Le vote par correspondance a lieu du 21 au 31 janvier 2013, le cachet de la poste faisant foi.
Sur l’enveloppe préaffranchie, n’oubliez pas d’indiquer le collège pour lequel vous allez voter. Pour rappel :
• Collège 1 : chefs d’exploitation et assimilés.
• Collège 2 : propriétaires et usufruitiers.
• Collège 3a : salariés de la production agricole.
• Collège 3b : salariés des groupements professionnels agricoles.
• Collège 4 : anciens exploitants et assimilés.
• Collège 5a : coopératives agricoles de production agricole.
• Collège 5b : autres coopératives et SICA.
• Collège 5c : caisses de crédit agricole.
• Collège 5d : caisses d’assurances mutuelles agricoles et caisses de MSA.
• Collège 5e : organisations syndicales à vocation générale d’exploitants agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui