Le Syndicat Agricole 09 octobre 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Diversification - Un élevage laitier valorisé dans sa totalité

Le Gaec du Panier de Quintine à Bellaing (59) a organisé une journée « ferme ouverte » sur son exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Guillaume Boucher, co-gérant du Gaec du Panier de Quintine à Bellaing. © DR Avec une moyenne de 5 400 t d’intrants par an, 4 880 m3 de digestat liquide peut être récupéré. © DR Particularité de l’exploitation : la chaleur produite par l’unité de méthanisation est valorisée pour chauffer la serre de production de fraises. © DR

C’est une ferme où rien ne se perd et tout se transforme. Historiquement, le Gaec du Panier de Quintine est une exploitation de polyculture et d’élevage. Depuis une dizaine d’années, une partie de la production laitière est utilisée pour fabriquer des produits artisanaux en vente directe à la ferme, et depuis décembre 2013, le Gaec a installé une unité de méthanisation qui lui permet de créer électricité et chaleur. Un exemple de diversification alliant méthodes traditionnelles et modernité.


Un quart de la production laitière utilisé pour la transformation
Dominique et Sabine Boucher s’installent en 1983 à Oisy (59) sur une surface de 55 ha et exploitent un élevage de 150 poules pondeuses. Un an plus tard, le couple crée un troupeau laitier avec 20 vaches. Cette année-là déjà, les agriculteurs achètent un véhicule et se lancent dans la vente ambulante de leurs produits (pommes de terre, œufs, volailles...). « En 1994, avec la mise aux normes de l’élevage (construction d’un bâtiment pouvant accueillir 40 VL et d’une salle de traite, ndlr), l’activité de fabrication de produits fermiers s’est développée avec la mise en place d’un atelier de transformation pour la préparation de yaourts et de fromage blanc », explique Guillaume Boucher, fils de Dominique et Sabine Boucher et actuel co-gérant de l’exploitation. Dès lors, la confection artisanale prend une part importante dans la gestion de la ferme, et la famille ouvre une boutique en 2001 après avoir construit un nouvel atelier de cuisine. Les produits sont mis en vente dans ce magasin ainsi que dans les camions de ventes. « La totalité de nos produits fermiers sont transformés dans nos laboratoires et sont fabriqués avec le maximum de matières premières issues du Gaec : la crème et le lait utilisés pour la fabrication proviennent exclusivement de l’exploitation », souligne Guillaume Boucher. Ainsi, chaque année, un quart de la production laitière est utilisé pour la vente et la transformation. Plus de 200 000 litres sont transformés en beurre, 18 000 litres en fromage blanc et 15 000 litres vendus en lait cru. Le reste est utilisé pour la conception de pâtisseries, plats cuisinés, crème fraîche, sorbets, crèmes glacées... Parmi cette large gamme de produits, certains ont été labellisés « Saveurs en’Or » et « Bleu Blanc Cœur », notamment pour leur richesse en Oméga 3.


L’élevage comme « moteur » de la ferme
Suite à la délocalisation et à l’agrandissement de l’élevage bovin à Bellaing, la famille Boucher possède désormais un troupeau laitier composé de 140 VL, 75 génisses de 1 à 12 mois, 75 génisses de 12 à 24 mois et 80 taureaux engraissement (1 à 24 mois). Aujourd’hui, l’exploitation réalise un quota laitier d’environ 1 200 000 litres par an. « C’est assez naturellement et après plusieurs visites dans la région parisienne et dans les Ardennes que nous avons réfléchi à l’installation d’une unité de méthanisation au sein de l’exploitation », se rappelle Guillaume Boucher. Le 1er décembre 2013, après quatre années d’études puis de chantier, le biogaz issu du Gaec est enfin produit. Il s’agit de la première installation de ce type dans le Valenciennois. L’ensemble des déchets organiques et végétaux (matières sèches : fumier, paille, tonte...) provenant de la ferme est utilisé pour une production mensuelle de 100 à 110 kW, soit l’équivalent électrique de 330 foyers. « Nous déposons une quinzaine de tonnes d’intrants par jour dans le digesteur de 1 206 m3, détaille l’agriculteur. L’électricité est revendue à EDF en tant qu’énergie renouvelable et la chaleur produite est utilisée à proximité pour la salle de traite, la laiterie et pour chauffer la serre de production de fraises construite parallèlement à l’unité de méthanisation ». Avec cette dernière, le Gaec du Panier de Quintine a donc pu développer la culture hors-sol de fraises (6 000 plants cette année) qui est gérée par Rémi Boucher, cadet de la famille et installé sur l’exploitation depuis 2007. « Entre le repiquage et la première cueillette, il s’écoule 60 jours en moyenne, mais grâce au système de valorisation de la chaleur, il ne s’écoule désormais que 35 jours puisque la serre est chauffée en permanence (jours et nuits), ce qui évite les écarts de températures », poursuit Guillaume Boucher. Encore une fois, la majeure partie de la production de fraises est vendue au détail à la ferme. Prochains projets pour cette exploitation agricole constamment en quête de diversification : augmenter la puissance moteur de l’unité de méthanisation (passer de 150 à 200 kW) et développer un atelier nurserie.

Simon Playoult

- © DR

Zoom sur... Le sous-préfet de Valenciennes visite l’exploitation

Le 2 octobre dernier, en amont de la journée « ferme ouverte », Franck-Olivier Lachaud, sous-préfet de Valenciennes, est venu visiter l’installation de méthanisation à Bellaing en présence d’Alain Dupont, secrétaire général de la FDSEA du Nord.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui