Le Syndicat Agricole 18 juin 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Crise porcine: les fabricants d'aliments veulent que les banques aident les éleveurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les fabricants bretons d'aliments de Nutrinoë s'inquiètent de voir les retards de paiement s'allonger chez les producteurs de porcs, et demandent, dans un communiqué du 17 juin, «aux organismes de financement en concertation avec l’État d'aider l'ensemble de la filière pour éviter des drames». Ils demandent «une augmentation rapide des ouvertures de crédit accordées par les banques aux éleveurs», «la participation d'un représentant de l’État au tour de table des cofinanceurs des élevages en difficulté», «le rééchelonnement des dettes bancaires des éleveurs sans frais» et «la mise en place, par l’État d'aides financières et sociales d'urgence pour accompagner les éleveurs en très grandes difficultés»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui