Le Syndicat Agricole 16 avril 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Crise porcine: Leclerc se dit prêt à participer à un fonds pour soutenir les éleveurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans un entretien à Ouest France paru le 12 avril, Michel-Édouard Leclerc se dit prêt à participer à un fonds «pour soutenir la modernisation des exploitations, les investissements écologiques et la valorisation des produits». Il réagissait aux récentes dégradations de magasins de l'enseigne Leclerc en Bretagne, et à la crise que traversent actuellement les éleveurs de porc, qui pointent la guerre des prix en vigueur sur leurs produits dans la grande distribution. «On l'a fait pour le poisson. E. Leclerc verse 6 millions chaque année dans un fonds, poursuit le PDG de l'enseigne. Pourquoi pas sur le porc, mais tous les acteurs doivent être associés: les céréaliers qui fournissent l'aliment, les industriels de la transformation, l’État et la région. Avec pourquoi pas, le rôle moteur de la Banque publique d'investissement».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui