Le Syndicat Agricole 06 novembre 2014 à 08h00 | Par Le Syndicat Agricole

Consommation - Les fruits et légumes frais inspirent confiance

Une enquête montre que le niveau de confiance des Français envers les fruits et légumes frais et envers les agriculteurs qui les cultivent est plutôt bon.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
9 Français sur 10 ont confiance dans les exploitants agricoles pour garantir la qualité des fruits et légumes qu’ils consomment.
9 Français sur 10 ont confiance dans les exploitants agricoles pour garantir la qualité des fruits et légumes qu’ils consomment. - © DR

Les fruits et légumes frais sont en tête des produits alimentaires dans lesquels les Français ont le plus confiance : 92 % des personnes interrogées pour les fruits et 90 % pour les légumes. « Dans toutes les catégories de population, du cadre à l’ouvrier, il y a une stricte égalité de confiance pour les fruits et légumes. La conviction de la qualité nutritionnelle des fruits et légumes reste également très présente », commente Emmanuel Rivière de l’institut de sondage TNS Sofres lors d’une journée organisée à Paris le 22 octobre par l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) et l’agence des fruits et légumes frais (Aprifel). Contrairement aux idées reçues, les agriculteurs ont la cote car « la proximité s’impose comme le principal garant de la qualité », indique l’étude. 9 Français sur 10 ont donc confiance dans les exploitants agricoles pour garantir la qualité des produits, 83 % ont confiance envers les primeurs sur les marchés et 75 % dans les commerces de proximité. A contrario, les grossistes et la grande distribution n’inspirent pas confiance pour 55 % et 59 % des Français. Néanmoins, une majorité de consommateurs se dit insatisfaite des informations sur la traçabilité (58 %), de la saisonnalité des produits (59 %) ou de garanties en termes de sécurité sanitaire (59 %). « Nous devons faire face à une très forte demande d’informations, surtout au niveau des pesticides », ajoute Emmanuel Rivière. En effet, l’utilisation de produits phytosanitaires revient à 78 % dans les questionnements des personnes interrogées, l’absence d’OGM à 70 % et le mode de production à 66 %. À ces interrogations posées par les consommateurs, Bernard Chevassus-au-Louis, inspecteur général de l’agriculture, répond qu’il faut « cultiver le capital de confiance des consommateurs avec des initiatives. » Pour ce faire, il faudrait sûrement insister sur l’origine des produits car un tiers des Français interrogés déclare que c’est un facteur « majeur » de la confiance, suivi par l’aspect du produit (20 %), son mode de culture (16 %) et la réduction des intrants chimiques (15 %).


Sécurité sanitaire
La confiance des consommateurs réside aussi dans la sécurité sanitaire des aliments. Patrick Dehaumont, de la direction générale de l’alimentation (DGAL), explique, lors d’une table ronde organisée par Interfel et Aprifel, que les contrôles « ne sont pas là pour rassurer ou faire peur ». « Ils apportent aux citoyens de la sécurité », ajoute-t-il. Arnauld Maillé, de la direction générale de la concurrence (DGCCRF), enchaîne sur la définition de l’OCM unique pour les fruits et légumes frais : « Ils ne peuvent être commercialisés que s’ils sont de qualité saine, loyale et marchande ». Dans ce sens, la DGCCRF pratique des contrôles réguliers, chaque année, et a un bureau spécialement dédié à ce secteur au sein de l’institution. Concernant les pesticides, il apparaît que « c’est un sujet scientifique extraordinairement complexe à traiter », selon Marc Mortureux, le directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). « La préoccupation au niveau des produits phyto ne cesse de monter. Il faut montrer notre capacité en matière d’alerte et de vigilance. Nous devons être transparents et développer une méthodologie au niveau de la recherche », conclut-il.

- © Mediapilote – Interfel 2014

Zoom sur... Une nouvelle campagne d’affichage pour promouvoir les fruits et légumes frais

Interfel, l’interprofession des fruits et légumes frais, a lancé une campagne nationale d’affichage. Après Paris, elle s’installe jusqu’au 28 novembre au cœur de 5 villes françaises : Lille, Nantes, Lyon, Toulouse et Avignon.
Objectif de l’opération : aider les consommateurs à mieux consommer les fruits et légumes frais et les sensibiliser à la saisonnalité des produits agricoles. « Consommés à la bonne saison, les fruits et légumes frais restent légers dans votre budget ». Cette nouvelle campagne de publicité a pour objectif de donner au grand public des repères pour consommer de manière optimale les fruits et légumes frais. « Rythmés par les saisons, les fruits et légumes frais sont des produits fragiles, périssables, peu stockables, et sensibles à la météo », rappelle Bruno Dupont, président d’Interfel. « Soumis à la loi de l’offre et de la demande, les fruits et légumes frais affichent par essence des prix variables, expliquant ainsi un sentiment de confusion chez les acheteurs. C’est la raison pour laquelle il nous a semblé nécessaire de leur redonner quelques clés pour mieux choisir et mieux consommer nos produits, telles que le respect des saisons ». « Consommer les fruits et légumes frais en « cœur de saison », c’est-à-dire au moment où ils sont présents en abondance sur les étals, permet généralement au consommateur de bénéficier de produits de qualité et au meilleur prix », précise Bruno Dupont.

Les fruits et légumes frais : un achat qui ne pèse pas plus qu’un petit pois !
La campagne d’affichage, cofinancée par FranceAgriMer et le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et pilotée par l’agence Mediapilote, met en scène 3 fruits et légumes stars dans l’assiette des Français en automne et en hiver* : la pomme (fruit le plus consommé avec 16,16 kg/an/ménage), la carotte (2e légume le plus consommé avec 9,39 kg/an/ménage) et le poireau (9e légume le plus consommé, avec 2,89 kg/an/ménage). Pour traduire cette idée de légèreté, divers crayonnés représentant des symboles liés à l’air et au ciel entourent les produits (ailes, hélices, etc.).
Les fruits et légumes frais donnent également rendez-vous aux internautes sur www.facebook.com/lesfruitsetlegumesfrais pour un jeu concours : « Quiz - #LaSaisonAToutBon ». La bonne saison, c’est bon pour le budget !
Pour en savoir plus : www.lesfruitsetlegumesfrais.com www.interfel.com


* Source : Kantar Worldpanel ; INSEE (un ménage est composé de 2,3 personnes).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui