Le Syndicat Agricole 05 décembre 2015 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Blé et maïs: un potentiel d'évolution des cours faible à la baisse et à la hausse (Agritel)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors d'une journée Matières premières organisée par l'Aftaa (fabricants d'aliments), le 3 décembre, Michel Portier directeur de la société de conseil Agritel a estimé que le potentiel d'évolution, d'ici au printemps, des cours du maïs et du blé était faible à la hausse comme à la baisse (plus ou moins 5 euros la tonne). Dans un contexte de prix bas et de marchés lourds, il estime qu'une grande partie des fondamentaux baissiers ont été "pricés", c'est-à-dire déjà intégrés dans les cours actuels. Les cours des oléoprotéagineux sont en revanche plus porteurs, estime-t-il, compte tenu de l'effet négatif d'El niño sur la production d'huile de palme en Indonésie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3703 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3703 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui