Le Syndicat Agricole 04 février 2016 à 08h00 | Par Le syndicat agricole

Aides européennes au stockage privé : une mesure sans intérêt, estime la Cooperl

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les aides européennes au stockage privé de viande porcine, mises en place du 4 au 27 janvier et pour lesquelles les industriels français ont fait très peu de demandes (2,6% des volumes), «n'ont aucun intérêt si elles ne sont pas assorties d'une obligation de grand export» (hors UE), a explique le président de la Cooperl Patrice Drillet, le 3 février. Privée de sa fonction de «dégagement du marché européen», cette mesure ne fait que reporter, de quelques mois, la surabondance d'offre en Europe, estime P. Drillet. C'est d'ailleurs pour cela que la Cooperl a peu utilisé ces aides, explique-t-il. «Nous ne voulons pas nous retrouver dans quatre mois en facial avec les jambons espagnols. Nous savons à quels prix ils sont rentrés dans les frigos». Les jambons désossés représentaient 53,6% des quantités concernées par les aides.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui