CulturesLes techniques culturales simplifies et leurs consquences

Limpact des techniques culturales simplifies est important pour la prservation de lenvironnement.

En TCS*, le fait de ne plus retourner la terre va jouer sur deux caractres essentiels, la porosit savoir la capacit dun sol retenir leau et la matire organique. Les TCS favorisent la stabilit des agrgats mais aussi lcoulement des eaux par capillarit.
Alors quen labour cest plus le travail mcanique du sol qui favorise la porosit, en TCS, cest ici lactivit biologique du sol qui engendre cette porosit, par les galeries des vers de terre par exemple.
Mme si elle se situe plus dans la dure, cette nouvelle architecture du sol permet une meilleure portance des sols, mais aussi un enracinement plus propice des plantes. linverse, le non-retournement de la terre occasionne un ressuyage plus lent du sol et une temprature lgrement plus basse.
Pour la matire organique, et contrairement aux ides reues, le taux est identique en TCS et en labour. Les TCS concentrent la matire organique dans les premiers centimtres du sol (environ 85 % dans les 7 premiers cm), le labour la dilue sur tout lhorizon !
Quand on sait que la matire organique joue sur la stabilisation de la structure, renferme la nourriture et les lments minraux et stocke leau, on comprend tout lintrt de la maintenir en surface.
Sur le plan de lrosion, les TCS ont depuis longtemps montr tout leur bien fond. Les facteurs essentiels reposent sur la porosit : leau est retenue au lieu de couler la surface du champ, mais galement par linfiltration : Grce une structure plus are en agrgat, leau scoule verticalement et ne stagne donc pas en surface.

TCS et biodiversit
On loublie peut-tre trop facilement mais le sol est un monde vivant complexe. Il est lhabitat dune grande varit et dune grande quantit dorganismes vivants. Dcomposition des rsidus de rcolte, cycle des lments, organisation de la structure du sol, prdation sont autant de fonctions vitales quils remplissent. Globalement, tous les spcialistes saccordent dire que les TCS engendrent une tendance gnrale laccroissement de labondance, la diversit et lactivit biologique, mais avec des rsultats trs variables selon les organismes et les situations . On trouve ainsi de 2 7 fois plus de lombrics, qui contribuent grandement la stabilit de lcosystme.
Le plus gros problme concerne les limaces, sans contester leur plus grande prsence en TCS, il semble qu terme, un quilibre se cre avec leurs prdateurs naturels (carabes essentiellement) et quau final ce dynamisme entrane une rgulation naturelle de ces ravageurs. Mme constat pour dautres ravageurs comme le mulot, qui semble contenu par une plus grande activit de la faune. On peut cependant dplorer le peu de donnes objectives sur ce sujet.

Azote, phosphore et produits phytosanitaires, des tudes poursuivre
Souvent mis en exergue pour leur contribution positive lenvironnement, limpact des TCS dans ces domaines reste trs mal connu.
Trs soluble dans leau sous sa forme nitrate, lazote semble plus facilement entran dans les profondeurs du sol de par la plus grande porosit du sol. On parle ainsi de lixiviation de lazote. Mais le peu de rfrences acquises en France montre un trs faible cart entre le lessivage de lazote en TCS ou en labour. Plus encore, un couvert vgtal dinterculture est plus important que le travail du sol.
Pour le phosphore, la nuance est plus subtile. Les TCS contribuent rduire le ruissellement, lrosion et les pertes totales de phosphore. Paradoxalement, un peu limage de lazote, le phosphore dissout dans leau, est plus facilement entran dans le sol, en contribuant un peu plus leutrophisation.
Les TCS peuvent favoriser le dveloppement de vulpins, brome, gaillet et autres graniums entranant une consommation accrue de ces spcialits et une lutte plus difficile contre ces adventices. Pour ce qui est des maladies, la prsence de nombreux rsidus vgtaux en surface favorise le dveloppement de certaines maladies : pitin chaudage, fusarioses et helminthosporiose sur le bl, phoma pour le colza, rhizoctone, galle commune pour la pomme de terre
Idem pour les ravageurs et insectes plus prsents en TCS (pyrale sur mas, limaces sur crales) mais qui peuvent se grer par des moyens agronomiques (rotations, interculture, choix varital)
Il faut savoir quen TCS il y a une plus grande dgradation par les micro-organismes des substances chimiques et que les pertes par ruissellement sont quasiment nulles contrairement au labour. Un bmol nanmoins, en cas dapplication de produits lautomne, dsherbage des crales par exemple, on retrouve plus facilement ces substances dans les eaux souterraines, qui transitent plus facilement par les galeries des vers de terre par exemple.

Gaz effet de serre, qualit de lair et TCS

Si ces proccupations sont de plus en plus lgitimes, force est de constater quil existe trs peu de donnes sur le sujet. Pire encore, ces expertises peuvent se rvler contradictoires en fonction des organismes dont elles manent ! Un consensus se dgage pour dire, cependant, que les TCS favorisent un stockage du carbone plus important quen labour, mais qui dcrot dans le temps. Sur le plan nergtique, ces techniques permettent dconomiser de 20 40 l/Ha de carburant. Enfin, pour les gaz effet de serre, une tude rcente dArvalis montre une rduction de 11 % de ceux ci en travail superficiel, et de 16 % en semis direct par rapport au labour !
*TCS : Technique culturale simplifie
 

 

tous les commentaires Vos ractions

  1. 1

    Bonjour; Je suis un tudiant l'universit de Tlemcen -Algrie- Magister Agronomie, je suis entrane de faire ma thse de mmoire sur les techniques culturales simplifies comme moyens de lutter contre le ruissellement et l'rosion, je vous demande, sil vous plat, de m'envoyer quelques informations sur ce sujet. Merci d'avance.

    hattab - le 07 septembre 2008 13:06:47
  1. 2

    donner moi vos resultas

    erialas - le 28 novembre 2009 17:12:31
  1. 3
    z - le 21 dcembre 2009 10:50:20
  1. 4

    je pense que cet article est veridique

    modji-ola - le 29 dcembre 2009 12:50:50
  1. 5

    un texte sur les technique culturale et leurs consequence

    noudokodji - le 03 janvier 2010 13:49:48
  1. 6

    je veux ramene sujet dans mon email

    dieudonne - le 04 fvrier 2010 18:44:34
  1. 7

    j'aimerais avoir tout les exposs du tcs et leurs conquences dans mon mail svp

    kohonou - le 01 fvrier 2011 11:42:15
  1. 8

    cherche des informaitions

    dieu donn - le 01 fvrier 2011 19:34:52
  1. 9

    j'aimerai avoir l'esposer .

    franklin - le 03 avril 2011 12:49:48
  1. 10

    bonjour mes respectes.j'aimrais exposer sur les differentes technique culturals ,les cause ,les consequences des dgat sur la vie du sol et dvloppement conomique

    gbenanpierrette - le 20 fvrier 2012 08:57:13
  1. 11

    Bonsoir.j'ai tudi la gographie et j prpare mon mmoire de maitrise sur l'impact des migrations rurales sur l'environnement. j pense mettre en exergue entre autres les diffrentes pratiques culturales des migrants afin d'valuer l'impact sur l'encironnement..

    Aurel TAYEWO - le 02 mars 2012 14:36:42
  1. 12

    Les TCSL , c'est intressant mais attention aux risques de compactage long terme. Outre ceci, les prix des machines de semis direct, sont trs levs et demandent une technicit des agriculteurs assez avance. Pour ce qui est du prix de revient , ne pas oublier l'investissement en herbicides et en engrais.(l'exprience est la meilleur rponse aux questions qui se posent sur ce sujet)

    AMARA Mahfoud - le 22 mai 2012 00:44:26
  1. 13

    c'est un bon article qui nous permet de se developper.merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii a wikipedia

    jupac - le 17 dcembre 2012 16:58:03
  1. 14

    j'aime votre espose et je demande comment nous allons faire pour trouver des solutions pour y remedier car nous avons tous besoins du sol pour faire quoi que soit . Mais je veux etre votre correspondand merci.

    HOUNYEME - le 08 fvrier 2013 10:39:41
  1. 15

    Je suis responsable d'une ONG locale situe Inkisi/bas congo en RDC.Parmi les objectifs et activits de notre structure, nous formons les responsables des associations paysannes,organisations des bases communautaires et chef des menages en techniques culturales et formation sur la crations ,fonctionnement et gestions des associations,Nous voulons dvelopper les liens de partenariat avec vous

    Claude Nkoka Mampuya - le 12 avril 2013 12:23:11

 
les adresses emails ne sont pas affiches dans les commentaires

Caractres restants - Le HTML n'est PAS accept

Recopiez le code dans ce champ :
Code de scurit anti spam charger un nouveau code

Les opinions mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se rserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et rglements en vigueur, et dcline toute responsabilit quant aux opinions mises, qui n'engagent que leurs auteurs.

* = obligatoire !
Vous avez aim cet article et vous dsirez le faire connatre ?
Vous pouvez facilement intgrer un lien vers celui-ci sur votre site en copiant ce code : Permalien :
Cet article vous a plu ?
Retrouvez, chaque semaine, toute l'information dans votre journal Le Syndicat Agricole
Ne passez plus ct de l'info : » Abonnez-vous

Droits de reproduction et de diffusion rservs © Copyright 2014 - Groupe Reussir Le Syndicat Agricole.
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnat avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

 

A VOIR

L'actualit de la semaine

 

L'ACTU EN PHOTO

Le grand public est invité à partir à la rencontre de tous les acteurs de la filière : exploitation, marchés aux bestiaux, ateliers de découpe et de transformation, boucheries artisanales...
Le grand public est invité à partir à ...
Le grand public est invité à partir à ...
Le vaccin est notamment disponible en pharmacie. Il pris en ...
le vaccin, seul moyen de prévention efficace
Approlocal est un nouveau site de commandes en ligne, ...
La constitution dune société nest pas ...
Lexercice du droit de préemption des Safer pourra ...
Manuel Valls a annoncé que dans les ...
De gauche à droite au premier plan : ...
La MSA est un organisme mutualiste géré par ...
Philippe Vasseur, président de la Chambre du commerce ...
Un élevage laitier valorisé dans sa ...
Les non-chasseurs pourront découvrir, lors dune ...
Soupçons d'AVC : agir vite !
Ragoût, ratatouille ou encore avocat poché et ...
Le Canal Seine-Nord doit permettre de relier la Seine ...
Des chiens pour guider les pas des aveugles
Les EARL entre époux vont pouvoir passer en Gaec.
Surfaces dintérêt écologique, ...
La Fête du lait est un moment déchanges et de ...
Olivier Toulouse, docteur à la clinique Vet Flandres ...
En une année, le prix moyen pondéré de ...
Le semis direct est la technique qui réduit le plus ...
Louverture est prévue ce dimanche  21 septembre dans ...
En 2015, la SIE devra être de 5 % des terres arables ...
La Cour déplore que la réglementation ...
Malgré la rouille jaune omniprésente tout au ...
Les galeries que le rat musqué creuse provoquent des ...
Il importe de bien prendre en compte les facteurs limitant ...
Stéphane le Foll a été reconduit dans ...
La moisson joue les prolongations dans le Ternois et le ...
Trois nouveaux domaines dapprentissage ouvrent leurs portes ...
« On risque donc de retrouver une ...

Recherche par mots-cls

Les articles les plus...

Les derniers commentaires