Le Syndicat Agricole 09 mars 2017 à 18h00 | Par Le Syndicat Agricole

Kubota : 2000 tracteurs produits en un an dans le Nord

Inaugurée il y a 15 mois près de Dunkerque, l’usine d’assemblage du constructeur japonais poursuit sa montée en puissance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gérard Danibert, directeur marketing de Kubota Europe, lors du Salon international du machinisme agricole (Sima) 2017 de Paris.
Gérard Danibert, directeur marketing de Kubota Europe, lors du Salon international du machinisme agricole (Sima) 2017 de Paris. - © DR

«Conquérir le marché du matériel de grandes cultures ». Tel était le défi lancé par les dirigeants de Kubota lors l’implantation d’un site de production en France, à Bierne (59) plus exactement. Force est de constater que les choses avancent. Le groupe nippon a atteint 7,4 % de parts de marché dans l’Hexagonne l’année dernière (+ 1,2 point par rapport à 2015 et + 3,9 points depuis 2011). Une performance directement liée au développement de l’usine nordiste.

Un temps d’avance sur les objectifs initiaux
Ce sont 2 000 tracteurs qui ont été fabriqués en 2016 au sein de la nouvelle unité Kubota dans le Dunkerquois. « C’est l’équivalent de 10 à 15 engins réalisés chaque jour », annonce Gérard Danibert, directeur marketing de Kubota Europe. « Nous sommes en avance sur notre plan de marche, indique-t-il. L’enceinte est conçue pour produire un peu plus 3 000 tracteurs par an ; une capacité maximum que nous devrions atteindre rapidement ». 200 salariés s’affairent aujourd’hui sur la ligne de production de la gamme « grande puissance » du constructeur japonais. Cette dernière correspond à la série Kubota M 7001, en 3 puissances et 3 niveaux de finition différents. « Nous souhaitons consolider notre modèle de production et optimiser nos process dans les deux prochaines années avant, peut-être, d’effectuer de nouveaux investissements », explique Gérard Danibert. La moitié des tracteurs confectionnés actuellement à Bierne sont destinés au marché européen, le reste prend la direction de l’Amérique du Nord ou de l’Océanie (principalement l’Australie).

Le réseau de distribution dévoilé en 2017
En octobre dernier, Kubota a dévoilé deux nouveaux modèles de tracteurs lors d’une grande conférence à Lille : les modèles MGX-III et M-5001, qui complètent l’offre en polyculture-élevage et grandes cultures. Déjà leader du marché européen en moins de 50 CV, le tractoriste affiche ses ambitions dans la division du « tracteur standard » et s’est fixé l’objectif de 10 % de parts du marché européen sur ce segment d’ici à 2019. « Plusieurs tracteurs ont déjà trouvé preneurs en France, le marché belge est aussi porteur avec trente M 7001 vendus en 2016 », précise Hervé Gérard-Biard, directeur de la division tracteurs. Kubota informe que son réseau de distribution de machines sera dévoilé dans le courant de l’année, y compris dans les Hauts-de-France. Parallèlement, le constructeur va proposer 55 journées d’essais dans sept pays européens différents afin de promouvoir ses tracteurs et ses équipements, et rencontrer plus de 1 300 agriculteurs.

Simon Playoult

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Syndicat Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Syndicat Agricole
La couverture du journal Le Syndicat Agricole n°3704 | mars 2017

Dernier numéro
N° 3704 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

25-08-2016 | Le Syndicat Agricole

FRGEDA

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui